dimanche 31 janvier 2010 


Accueil > Actualité des moteurs de recherche et du référencement >

Goojje, copie de Google en Chine

Envoyer a un ami Version imprimable    

Google et Youtube viennent de voir fleurir deux sites copies de leur outil de recherche en Chine. La contrefaçon s'ouvre même aux moteurs maintenant, mais Google pourra-t-il les interdire ?...



La Chine est souvent cité lorsqu'on parle de copies et d'imitations. Et bien, c'est aussi le cas pour les moteurs de recherche puisqu'on a vu apparaître sur la toile chinoise il y a peu le site Goojje, copie conforme de Google, au niveau du logo tout du moins car pour les résultats, il ne semble pas que ce soit la technologie du moteur de recherche américain qui soit utilisée. Google va-t-il pouvoir contrer ce plagiat aussi "facilement" que dans d'autres pays ? Pas si sûr...

A noter qu'il existe également le site YouTubecn.com, copie de YouTube, site pour sa part interdit en Chine pour cause de vidéos disponibles en ligne et traitant du Tibet...

Goojje
Source de l'image : Abondance


Plus d'infos :
- http://goojje.com/
- http://youtubecn.com/

Source(s) :
- Goojje Search Engine Launches in China (TFTS)

Articles connexes sur ce site :
- Google / Chine : les attaques seraient dûes à une faille d'Internet Explorer (18 janvier 2010)
- Google ne veut plus censurer ses résultats en Chine (13 janvier 2010)
- Google s'autocensure pour s'implanter en Chine (26 janvier 2006)
- Google News censuré en Chine (1er décembre 2004)
- Google filtre l?actualité en Chine (28 septembre 2004)
- Google pourra garder son nom en Chine (7 janvier 2009)
- Carrefour disparaît de Google en Chine (30 avril 2008)
- La Chine bloque YouTube et Google News (19 mars 2008)
- Google devient Gu Ge en Chine (18 avril 2006)
- Google peut continuer à utiliser son nom Gu Ge en Chine (3 janvier 2008)
- Google ouvre un centre de développement en Chine (20 juillet 2005)
- Google sans licence en Chine ? (22 février 2006)

Toutes les pages du réseau Abondance pour la requête google chine...

Toutes les pages du Web pour la requête google chine...

Wikio


<< Accueil
 

Accueil > Actualité des moteurs de recherche et du référencement >

Yahoo! sur Maktoob, portail en langue arabe

Envoyer a un ami Version imprimable    

Yahoo! vient d'installer sa technologie de recherche sur Maktoob, portail en langue arabe racheté par l'entreprise américaine l'été dernier...



Yahoo! vient d'annoncer que sa technologie de recherche équipait dorénavant le portail et communauté en langue arabe Maktoob (plus de 16 millions de visiteurs uniques par mois). Ce portail avait été racheté par Yahoo! en août 2009. La recherche peut se faire en anglais ou en arabe. Plusieurs autres projets pour les sites en langue arabe sont également annoncés par Yahoo! sur son blog officiel pour l'avenir proche...

Maktoob
Source de l'image : Maktoob


Plus d'infos :
- http://maktoob.search.yahoo.com/
- http://en.maktoob.com/

Source(s) :
- Yahoo! Search is Live on Maktoob (Yahoo!)

Articles connexes sur ce site :
- Sawafi, nouveau moteur en langue arabe (5 mai 2006)
- Les trois princes de Serendip (13 septembre 2007)
- Google de droite à gauche (27 février 2008)

Toutes les pages du réseau Abondance pour la requête recherche langue arabe...

Toutes les pages du Web pour la requête recherche langue arabe...

Wikio


<< Accueil
 

vendredi 29 janvier 2010 


Accueil > Actualité des moteurs de recherche et du référencement >

Bing affiche la bourse et les recettes de cuisine aux Etats-Unis

Envoyer a un ami Version imprimable    

Bing propose depuis hier des informations boursières très précises sur les entreprises cotées aux Etats-Unis. Et toujours aucune amélioration ni annonce sur le moteur français, malheureusement...



Bing vient d'annoncer qu'il proposait maintenant des résultats détaillés de la bourse sur son moteur de recherche aux Etats-Unis. Lorsqu'on tape comme requête un code correspondant à une entreprise côtée en bourse, par exemple "MSFT" pour Microsoft, une "instant answer" s'affiche dans un premier temps :

Bing Bourse 1
Source de l'image : Bing


Et si on clique sur le lien "Investor Data", sur la gauche (en-dessous de la mention "ALL REULTS"), une page bien plus complète sur la situation boursière de la compagnie en question apparaît :

Bing Bourse 2
Source de l'image : Bing


Notons qu'il y a quelques semaines de cela, Bing avait également lancé des réponses détaillées lorsqu'on cherche une recette de cuisine... toujours et uniquement aux Etats-Unis, hélas... :

Bing recettes
Source de l'image : Bing


Plus d'infos :
- http://www.bing.com/

Source(s) :
- Simplifying Money Matters with Bing (Bing)
- Cooking up a storm with Bing Recipes (Bing)

Articles connexes sur ce site :
- Bing améliore Autosuggest, son module d'autocomplétion (21 janvier 2010)
- Bing va anonymiser ses données utilisateurs après 6 mois (20 janvier 2010)
- Apple peut-il switcher sur Bing pour son iPhone ? (19 janvier 2010)
- Bing, pire identité visuelle en 2009 selon Brand New (29 décembre 2009)
- Bouygues Telecom adopte Bing sur ses portables (24 décembre 2009)
- Bing attaqué pour plagiat sur son nom (21 décembre 2009)

Toutes les pages du réseau Abondance pour la requête bourse...

Toutes les pages du Web pour la requête bourse...

Wikio


<< Accueil
 

jeudi 28 janvier 2010 


Accueil > Actualité des moteurs de recherche et du référencement >

La Google Toolbar est-elle un spyware ?

Envoyer a un ami Version imprimable    

Un chercheur de Harvard vient de détecter que la barre d'outils de Google continuait à envoyer au moteur de recherche des informations sur la navigation de l'internaute même quand elle était désactivée. Mauvaise presse pour Google sur le sujet du traitement des données privées...



Benjamin Edelman (voir photo ci-dessous), un chercheur de Harvard spécialisé dans la sécurité informatique, vient de se rendre compte que la barre d 'outils de Google continuait à envoyer des informations à sa société conceptrice même quand elle avait été désactivée. En effet, la Toolbar continuerait à transmette les données sur la navigation de l'internaute même lorsque les fonctions SideWicki et PageRank (qui ont besoin d'un dialogue sur le Web avec Google) ne sont pas activées et, pire que ça, quand la barre d'outils est désactivée, comme il l'explique avec force exemples sur son site web.

En revanche, lorsque la barre d"outils est désinstallée, toute transmission d'information s'arrête. Heureusement...

Une révélation sur un bug, volontaire ou non, qui ne fait pas vraiment les affaires de Google, à une époque où sa politique au sujet de la sauvegarde des données privées des utilisateurs de ses produits n'est pas unanimement reconnue comme parfaite... Google n'a cependant pas tardé à corriger le problème en publiant un "patch" pour son logiciel. Mais le mal est fait en termes d'image...

Benjamin Edelman
Source de l'image : The Register


Plus d'infos :
- http://www.google.com/s2/search/social

Source(s) :
- Google Toolbar Tracks Browsing Even After Users Choose "Disable" (Benjamin Edelman)

Articles connexes sur ce site :
- Malware : les étranges messages d'avertissement de Google... (17 décembre 2007)
- Google Trends, nouvel outil de recherche pour les créateurs de malware ? (5 mars 2009)
- Des moteurs de recherche pirates ? (27 mai 2009)
- Google : 1 page web sur 1000 est infectée par des malwares (20 février 2008)
- Bug mondial pour Google : tous les sites en "badware" (2 février 2009)
- Malware : Google attaqué, réplique et appelle à la dénonciation (5 décembre 2007)
- 10% de résultats de recherche de Google seraient contaminés, 15% douteux (15 mai 2007)
- Google propose de lutter contre les spywares (25 mai 2004)
- Yahoo! traque (aussi) les spywares (2 juin 2004)
- AOL, moteur de recherche le moins dangereux (20 décembre 2006)
- 5% des résultats de recherche conduisent à des sites "dangereux" (15 mai 2006)

Toutes les pages du réseau Abondance pour la requête malware...

Toutes les pages du Web pour la requête malware...

Wikio


<< Accueil
 

Accueil > Actualité des moteurs de recherche et du référencement >

Google Social sera bientôt disponible

Envoyer a un ami Version imprimable    

La recherche sociale, testée depuis plusieurs mois par Google dans ses laboratoires, devrait arriver en "live" d'ici quelques jours sur le moteur américain...



En 2008, Google avait lancé une expérimentation de "recherche sociale" dans ses laboratoires de R&D. Dans quelques jours, le projet passera de l'état d'expérience de labo à celui de système disponible "en live" sur le moteur de recherche dans sa version américaine. Dans les "options de recherche", accessibles par le menu de la colonne gauche dans les pages de résultats, on aura accès au système de "social search" qui va affiner vos résultats en fonction de ceux (Web ou images) de votre "cercle social", ensemble d'amis dont la liste est proposée par Google dans un tableau de bord disponible en ligne.

Exemple : une recherche de photos sur votre cercle social s'effectuera parmi tous les documents images mis en ligne par vos contacts sur des sites comme Picasa ou Flickr.

Pour utiliser ce nouveau système, il faudra utiliser le site américain du moteur et se connecter avec son compte Google. Encore quelques jours de patience...


Source de l'image : Google


Plus d'infos :
- http://www.google.com/s2/search/social

Source(s) :
- Search is getting more social (Google)

Articles connexes sur ce site :
- Google Social : tout est dans le réseau ! (27 octobre 2009)
- Marissa Meyer (Google) : "le social est l'avenir de la recherche" (4 février 2008)
- Yahoo! France lance Mon Web 2.0 (9 mai 2006)
- Le responsable de Google News planche sur une nouvelle start-up (23 avril 2008)
- Le référencement social au centre des préoccupations (16 mai 2007)
- Friend Connect, le réseau social selon Google (12 mai 2008)
- Google et Yahoo! : historique, personnalisation et réseaux sociaux (30 juin 2005)
- Nouvelle API Google sur le graphe social (4 février 2008)

Toutes les pages du réseau Abondance pour la requête google social...

Toutes les pages du Web pour la requête google social...

Wikio


<< Accueil
 

Accueil > Actualité des moteurs de recherche et du référencement >

Yahoo! va remplacer Google dans Firefox sur Ubuntu 10.04

Envoyer a un ami Version imprimable    

Le moteur de recherche par défaut du navigateur Firefox sur la distribution Ubuntu de Linux devrait bientôt être Yahoo!, en remplacement de Google...



Rick Spencer, un des responsables de l'entreprise Canonical, qui assure la distribution d'Ubuntu, vient d'annoncer que le moteur de recherche par défaut sur Firefox pour la prochaine version du système d'exploitation GNU/Linux, appelée Lucid Lynx, sera Yahoo! à la place de Google.

La page d'accueil par défaut, affichée au démarrage, passera donc de celle de Google à celle de Yahoo!, le tout restant bien entendu configurable ensuite par l'utilisateur. Il semblerait que ce soit à la fois un meilleur deal commercial et un meilleur respect des données privées de la part de Yahoo! qui ait fait pencher la balance du côté de ce moteur... dont la technologie, ironie du sort, sera bientôt fournie par Microsoft...

Ubuntu
Source de l'image : Unbuntu


Plus d'infos :
- http://doc.ubuntu-fr.org/lucid

Source(s) :
- Lucid changes to Firefox default search provider (Ubuntu)

Articles connexes sur ce site :
- Google Chrome disponible pour Mac et Linux, les extensions aussi ! (8 décembre 2009)
- Picasa disponible sous Linux (1er juin 2006)
- Google Desktop disponible sur Linux (2 juillet 2007)
- Nouvelle version de Google Desktop pour Linux (17 octobre 2007)
- Google teste les pubs dans les fils RSS (27 avril 2005)

Toutes les pages du réseau Abondance pour la requête linux...

Toutes les pages du Web pour la requête linux...

Wikio


<< Accueil
 

mercredi 27 janvier 2010 


Accueil > Actualité des moteurs de recherche et du référencement >

Google Reader suit les modifications des pages Web

Envoyer a un ami Version imprimable    

Le lecteur de flux RSS Google Reader permet maintenant de surveiller des pages web et d'être prévenu lorsqu'une modification a été détectée dans leur contenu, même si ces documents ne disposent pas de fil RSS...



L'outil Google Reader, lecteur de flux RSS, vient d'ajouter une nouvelle fonctionnalité à sa panoplie avec la possibilité de détecter les modifications dans des pages web, même si ces dernières ne disposent pas de flux RSS.

Après avoir indiqué l'URL de la page à surveiller, Google crée un flux sur cette page et l'intègre dans les URL en attente de visite, comme un fil RSS "normal". Vous êtes donc ainsi prévenu dès qu'un changement est détecté sur la page en quetsion. La page d'aide en ligne ne semble cependant pas indiquer avec quel délai la page à surveiller est "crawlée" par Google, ce qui est bien dommage.

Il existe de très nombreux outils de ce type sur le Web, comme WatchThatPage, Page2RSS ou Page Monitor, mais l'intégration de ce service à Google Reader peut etre une bonne chose pour les utilisateurs habituels de cet outil...

Google Reader Veille
Source de l'image : Google


Plus d'infos :
- http://www.google.com/reader

Source(s) :
- Follow changes to any website (Google)

Articles connexes sur ce site :
- Google : des pubs Adsense dans les fils RSS (22 août 2008)
- Google Reader gagne un moteur de recherche (10 septembre 2007)
- Lecteur RSS pour Google (10 octobre 2005)
- Les Google Adsense investissent les fils RSS (19 mai 2005)
- Google teste les pubs dans les fils RSS (27 avril 2005)
- Google veut breveter les liens sponsorisés dans les fils RSS (2 août 2005)

Toutes les pages du réseau Abondance pour la requête flux RSS...

Toutes les pages du Web pour la requête flux RSS...

Wikio


<< Accueil
 

lundi 25 janvier 2010 


Accueil > Actualité des moteurs de recherche et du référencement >

Ask.co.uk propose d'habiller Jeeves

Envoyer a un ami Version imprimable    

Le moteur de recherche Ask.com a supprimé son majordome mascotte Jeeves un peu partout dans le monde sauf en Grande-Bretagne où il persiste à apparaître sur les pages du moteur. On peut même l'habiller maintenant selon les goûts de l'utilisateur de l'outil...



Jeeves, la mascotte emblématique du moteur de recherche Ask.com, était pourtant abandonnée par la maison-mère américaine depuis longtemps mais, en Grande-Bretagne, elle refuse de mourir... Ainsi, le moteur propose depuis quelques jours une petite application permettant d'habiller Jeeves en Superman, roi du disco ou simple majordome parmi quelques 100 000 autres combinaisons... Ca ne sert pas vraiment à grand chose mais c'est amusant et cela montre que Jeeves, le majordome anglais issu d'un roman de P.G. Wodehouse (1881-1975), résiste encore et toujours aux managers américains qui l'ont "killé" depuis de nombreux mois...


Source de l'image : Google


Plus d'infos :
- http://uk.ask.com/qotd/want_to_dress_up_jeeves/20100125
- http://uk.ask.com/dressupjeeves

Source(s) :
- Dress Up Ask Jeeves In The UK (Search Engine Land)

Articles connexes sur ce site :
- Jeeves de retour sur Ask.com en Grande-Bretagne (27 avril 2009)
- Ask abandonnera Jeeves avant la fin du mois (13 février 2006)
- AskJeeves - Jeeves = Ask (23 septembre 2005)
- Un nouveau nom bientôt pour AskJeeves ? (26 mai 2005)
- Mais où est Jeeves ? (12 août 2003)

Toutes les pages du réseau Abondance pour la requête jeeves...

Toutes les pages du Web pour la requête jeeves...

Wikio


<< Accueil
 

Accueil > Actualité des moteurs de recherche et du référencement >

Google propose un format de "rich snippet" pour les événements

Envoyer a un ami Version imprimable    

Google propose depuis un an des fonctionnalités pour structurer ses "snippets" ou résumés textuels de ses pages de résultats. Après la vidéo, les personnes et les critiques, voici les événements...



L'année dernière, Google avait initié le concept de "rich snippet" ou résumé textuel structuré, dans ses pages de résultats, tenant compte de formats comme RDFa ou Micro-formats. Deux formats ont été initialement créés : les critiques et les personnes. Les vidéos ont été ajoutées par la suite.

Hier, Google a lancé un nouveau format pour les événements à annoncer. On peut ainsi indiquer, dans le "snippet" ou résumé textuel affiché par Google dans ses résultats, des informations comme des dates de concerts, des lieux, des liens vers les pages qui présentent la manifestation en question, etc. Des documentations sont proposées en ligne, expliquant comment faire pour faire apparaître ces données au fur et à mesure de la prise en compte du moteur de recherche, qui sera graduelle dans les semaines qui viennent...

Rich Snippet Event
Source de l'image : Google


Plus d'infos :
- http://www.google.com/

Source(s) :
- Introducing a new Rich Snippets format: Events (Google)
- Understanding the web to make search more relevant (Google)

Articles connexes sur ce site :
- Des informations régionales dans les snippets de Google (3 décembre 2009)
- Comment optimiser ses "Rich Snippets" sur Google (15 septembre 2009)
- Des résumés plus longs en test sur Google (1er octobre 2008)
- Des liens dans les snippets Google (17 septembre 2009)
- Vérifier ses Rich Snippets avec Google Webmaster Tools (3 septembre 2009)
- Nouvelles fonctionnalités sur la version américaine du moteur Google (14 mai 2009)
- Google étend ses options de recherche aux images (3 août 2009)
- Un étonnant test d'interface par Google (25 mars 2009)
- Google teste des résultats plus accessibles (31 octobre 2008)

Toutes les pages du réseau Abondance pour la requête snippet...

Toutes les pages du Web pour la requête snippet...

Wikio


<< Accueil
 

Accueil > Actualité des moteurs de recherche et du référencement >

Sergey Brin et Larry Page vont revendre 5,5 milliards d'actions Google

Envoyer a un ami Version imprimable    

Les deux cofondateurs de Google ont décidé de réduire leur participation dans la société sur 5 ans, faisant passer leur majorité de 59 à 48%. Une opération qui devrait leur rapporter... 5,5 milliards de $ !...



Sergey Brin et Larry Page vont vendre chacun, sur les cinq prochaines années, 5 millions de leurs actions dans la société qu'ils ont fondée, Google. Leurs droits de vote devrait passer, si cette opération est acceptée, de 59% à 48%, et leur portefeuille devrait recueillir, au cours actuel de l'action (550 dollars), la bagatelle de 2,7 milliards de $ chacun...

L'information importante est que, d'ici le délai entrevu, les deux ex-étudiants ne devraient plus avoir la majorité de blocage pour certaines décisions stratégiques, notamment si Erc Schmidt, détenteur de 9,5% des voix, s'oppose à eux. Certains observateurs ne manqueront pas de craindre certains dérapages futurs, les deux cofondateurs étant certainement des gardes-fous, jusqu'à maintenant, sur de nombreux points. Que nous réserve l'avenir ?

Sergey Brin Larry Page
Sergey Brin et Larry Page. Source de l'image : Google


Plus d'infos :
- http://www.google.com/

Source(s) :
- Abondance

Articles connexes sur ce site :
- Sergey Brin et Larry Page, co-créateurs de Google, passent chez Microsoft ! (1er avril 2009)
- Sergey Brin et Larry Page, dans le Top 10 des hommes les plus puissants de la planète (14 novembre 2009)
- Schmidt, Page, Brin : P..... 20 ans... (5 février 2008)
- Google va fêter ses 10 ans (1er septembre 2008)
- Les fondateurs de Google plus puissants que Bill Gates et Steve Jobs (20 juillet 2004)


Toutes les pages du réseau Abondance pour la requête brin page...

Toutes les pages du Web pour la requête brin page...

Wikio


<< Accueil
 

Accueil > Actualité des moteurs de recherche et du référencement >

KartOO, c'est fini !

Envoyer a un ami Version imprimable    

La société KartOO s'est éteinte ce week-end et son métamoteur cartographique a fermé ses portes dans la foulée. Il reste une belle aventure et de nombreux projets innovants mis en oeuvre par une équipe bien sympathique !



Le métamoteur cartographique KartOO a fermé ses portes ce week-end. Il est toujours triste de voir s'arrêter un outil de recherche et celui-ci complète une liste déjà bien (trop) longue depuis quelques années. C'est d'autant plus triste que KartOO a été créé par une équipe, basée à Clermont-Frerrand, très sympa et compétente, peut-être quelque peu en avance sur son temps. Il ne fait pas toujours bon être visionnaire sur le Web...

A ce sujet, Laurent Baleydier, co-créateur de l'outil avec son cousin Nicolas, nous a envoyé le message qu'il n'a pas pu faire passer sur son site avant sa fermeture : "Je tiens à remercier toutes les personnes qui m'ont aidé à créer KartOO et à le faire connaître. C'était une formidable aventure humaine, ces neufs années sont passées très vite ! L'outil n'était pas parfait, mais j'espère qu'il aura ouvert la voie à une nouvelle génération d'interfaces pour les moteurs de recherche."

Salut donc Laurent et bonne chance à toi et à ton équipe pour de nouvelles aventures qui, nous n'en doutons pas un instant, seront marquées du sceau de la réussite !! KartOO, c'était quand même une belle aventure !

KartOO
Source de l'image : Abondance


Plus d'infos :
- http://www.kartoo.com/

Source(s) :
- Abondance

Articles connexes sur ce site :
- Abondance et KartOO veillent sur l'e-réputation des moteurs de recherche (20 octobre 2009)
- Kartoo.com : nouvelle version basée sur l'e-réputation (12 mai 2009)
- Kartoo s'amuse à faire du Buuuz (3 février 2009)
- Kartoo annonce une nouvelle charte graphique et quelques nouveautés (1er septembre 2009)
- KartOO a son blog (6 février 2008)
- Nouvelle version pour KartOO (5 juin 2007)
- Kartoo lance Mapdream, un wiki sur la cartographie (5 février 2007)
- KartOO lance KVisu, logiciel dédié à la Google Appliance (16 octobre 2007)
- KartOO fête ses 5 ans (11 octobre 2006)

Toutes les pages du réseau Abondance pour la requête abondance...

Toutes les pages du Web pour la requête abondance...

Wikio


<< Accueil
 

Accueil > Actualité des moteurs de recherche et du référencement >

29 millions de recherches par minute : le marché du "search" a augmenté de 46% en 2009

Envoyer a un ami Version imprimable    

Comscore vient de sortir la dernière version de son étude sur le marché de la recherche en ligne. Sur un total de 131 milliards de requêtes effectuées en 2009, ce sont les Etats-Unis qui se positionnent en première place pour le pays et Google pour les moteurs de recherche.



La cabinet Comscore a publié sa toute dernière étude sur le monde de la recherche d'information en ligne en 2009 : 131 milliards de requêtes auraient été saisies dans les formulaires de recherche des moteurs sur l'année, soit 29 millions à la minute. L'augmentation globale est de 46% par rapport à 2008. Parmi les 10 premiers du monde, la France se classe 6ème, mais avec une progression de 61%, uniquement battue sur ce point par la Russie (+92%) ! En France, 5,4 milliards de requêtes ont été saisies en 2009. Le trio de tête est constitué par les Etats-Unis (22,7 milliards, +22%), la Chine (13,2 milliards, +13%) et le Japon (9,2 milliards, +48%).

Comscore 1
Source de l'image : Comscore


Au niveau des moteurs de recherche, c'est bien sûr Google qui emporte la palme (87,8 milliards de requêtes traitées sur les 131, soit 67% du marché, et 46% de progression) devant Yahoo! (9,4 milliards, +13%) et Baidu (8,5 milliards, 7%). Microsoft se situe en 4ème position avec seulement 4 milliards de requêtes traitées mais une progression de 70% :

Comscore 2
Source de l'image : Comscore


Plus d'infos :
- http://www.comscore.com/

Source(s) :
- comScore Reports Global Search Market Growth of 46 Percent in 2009 (Comscore)

Articles connexes sur ce site :
- 113 milliards de recherche sur le Web en juillet 2009 ! (1er septembre 2009)
- Google fidélise mieux que Yahoo! et Bing selon Comscore (19 août 2009)
- Bing : des stats de démarrage plutôt encourageantes (10 juin 2009)
- Etude : Le marché des liens sponsorisés s'essouffle selon Comscore (27 février 2008)
- Résultats en hausse pour Google (21 avril 2008)
- Etude > Impact de la publicité graphique sur l'efficacité des campagnes de liens sponsorisés (5 juin 2008)
- Etude > Google : 70% du trafic aux Etats-Unis, 82% en France (17 juillet 2008)
- Etude : les moteurs de recherche en Europe : Google devant eBay et Yandex (12 mai 2008)

Toutes les pages du réseau Abondance pour la requête comscore...

Toutes les pages du Web pour la requête comscore...

Wikio


<< Accueil
 

jeudi 21 janvier 2010 


Accueil > Actualité des moteurs de recherche et du référencement >

Bing améliore Autosuggest, son module d'autocomplétion

Envoyer a un ami Version imprimable    

Bing vient d'améliorer son module de suggestion de requêtes au fur et à mesure de la frappe des mots clés dans le formulaire de recherche. Aux Etats-Unis uniquement, hélas...



Bing vient d'annoncer sur son blog officiel qu'il avait amélioré son module de suggestions de requêtes, affichées au fur et à mesure de la frappe de la requête dans le formulaire de recherche (module dit d'"autocomplétion"). Cet outil, appelé "Autosuggest", équivalent de Google Suggest, est maintenant mis à jour toutes les 15 minutes et affiché à la fois sur la page d'accueil du moteur et sur ses pages de résultats. De plus, Bing a rajouté dans les propositions faites dans ce menu des requêtes "chaudes" qui font l'actualité, comme ci-dessous au sujet des "Golden Globe Awards" :

Bing Autosuggest
Source de l'image : Bing


Malheureusement, cet outil d'autocomplétion ne semble pas disponible sur la version française de Bing, ce qui est bien dommage...

Plus d'infos :
- http://www.bing.com/

Source(s) :
- bing autosuggest ? keeping you current (Bing)

Articles connexes sur ce site :
- Affaire Google Suggest / CNFDI : Google condamné (7 janvier 2010)
- Google Suggest : nouveau jugement, cette fois favorable (27 juillet 2009)
- Google Suggest condamné (16 juillet 2009)
- Google Suggest bientôt par défaut sur la page d'accueil du moteur (26 août 2008)
- Google suggère des mots clés (13 décembre 2004)
- Des sugestions sur Google News (2 mai 2006)

Toutes les pages du réseau Abondance pour la requête suggest...

Toutes les pages du Web pour la requête suggest...

Wikio


<< Accueil
 

Accueil > Actualité des moteurs de recherche et du référencement >

Open Site Explorer, un nouvel outil d'exploration des liens par SEOMoz

Envoyer a un ami Version imprimable    

Le site américain SEOMOz vient de mettre en ligne l'outil "Open Site Explorer" qui donne de nombreuses informations, hélas parfois payantes, sur les backlinks d'un site...



Le site américain bien connu SEOMoz vient de lancer l'outil "Open Site Explorer", qui propose de nombreuses informations sur les backlinks (liens entrants) d'un site web : nombre de backlinks, forme (dofollow, nofollow, 301, etc.), liens internes ou externes, sur une page d'accueil, un domaine ou un sous-domaine, le texte des liens ("réputation"), etc.

L'outil gratuit sous sa forme de base, donne accès à 200 backlinks. Une version payante (à partir 79 US$ par mois) donne accès, pour sa part, à plus de 10 000 backlinks. Il est cependant possible de tester la version "pro" pendant 48 heures avant d'éventuellement y souscrire... L'outil est basé sur Linkscape, un index comparable à celui des grands moteurs, mis en place par SEOMoz.

Open Site Explorer
Source de l'image : Abondance


Plus d'infos :
- http://www.opensiteexplorer.org/

Source(s) :
- SEOmoz Launches Open Site Explorer, A Competitor (Replacement?) To Yahoo Site Explorer (Search Engine Land)

Articles connexes sur ce site :
- MOZbar, une barre d'outil pour référenceurs, signée SEOmoz (4 août 2009)
- Le Top 500 des sites web les plus liés (26 février 2009)
- SEOmoz : un index de 30 milliards de pages dédié au référencement (9 octobre 2008)
- Etude : SEOMoz et le monde du référencement (25 mars 2008)
- SEO Industry Survey par SEOMoz (30 janvier 2008)

Toutes les pages du réseau Abondance pour la requête seomoz...

Toutes les pages du Web pour la requête seomoz...

Wikio


<< Accueil
 

mercredi 20 janvier 2010 


Accueil > Actualité des moteurs de recherche et du référencement >

Google sera présent au SEO Campus 2010 !

Envoyer a un ami Version imprimable    

Le salon SEO Campus s'annonce bien avec de nombreux intervenants et, pour la première fois en France (à notre connaissance), la présence d'une personne de l'équipe "qualité" de Google venue répondre aux questions des webmasters...



Le salon SEO Campus 2010, qui se tiendra à Paris les 19 et 20 février prochains, verra intervenir bon nombre de spécialistes du référencement en France (dont votre serviteur :-) ). Ce sont près de 35 intervenants qui prendront la parole pendant les deux jours de conférence ! Et , parmi ceux-ci, Nathalie Peret, membre de l'équipe qualité de recherche de Google à Dublin (voir photo ci-dessous), qui répondra aux questions des webmasters lors d'un "clinic" que j'aurai l'honneur d'animer !

Nathalie fait partie de l'équipe qualité de recherche depuis 3 ans, pour la partie francophone. Elle travaille sur la qualité de l'index et dans l'équipe de communication avec les webmasters. Le but sera, lors du "clinic", d'examiner un certain nombre de sites qui auront été choisi au préalable. La procédure pour proposer son site est expliquée sur le site SEO Campus.

C'est un événement important car, à notre connaissance, c'est la première fois que Google intervient ainsi lors d'une conférence sur le sujet de référencement naturel et de l'optimisation de sites. Merci donc à Nathalie et à son équipe pour avoir accepté de venir sur le salon !!!

Google News
Nathalie Peret - Equipe qualité de recherche - Google. Source de l'image : Abondance


Plus d'infos :
- http://www.seo-campus.org/

Source(s) :
- SEO Campus 2010 : une session "site clinic" assurée par une personne de Google (SEO Camp)

Articles connexes sur ce site :
- SEO Campus : rendez-vous en février 2010 ! (20 novembre 2009)
- Certification CESEO : proposez vos questions ! (12 novembre 2009)
- Gros succès pour la certification CESEO ! (5 novembre 2009)
- SEO Camp : la Certification Expert Référencement prend corps (23 octobre 2009)
- Un projet de certification SEO en France (15 juin 2009)
- SEO Camp organise une soirée "Emploi référencement" à Paris (8 juin 2009)
- SEOCamp : élection du nouveau bureau (14 avril 2009)
- SEO Camp publie une étude sur le métier de référenceur en France (23 octobre 2008)
- SEO Campus 2009 (16 janvier 2009)
- L'association SEOCamp lance une étude sur l'emploi dans le référencement (26 juin 2008)
- SEOCamp, nouvelle association de référenceurs (12 décembre 2007)
- SEOCamp : l'association est créée (4 mars 2008)

Toutes les pages du réseau Abondance pour la requête seo camp...

Toutes les pages du Web pour la requête seo camp...

Wikio


<< Accueil
 

Accueil > Actualité des moteurs de recherche et du référencement >

44% des utilisateurs de Google News ne lisent que les titres !

Envoyer a un ami Version imprimable    

Une étude de la société Outsell Inc montre que près de la moitié des utilisateurs de Google News parcourt les titres du site sans cliquer sur les liens qu'il propose. Voilà qui devrait ravir les détracteurs de l'outil !!...



Etonnante étude, baptisée "News Users 2009", qui vient d'être publiée par la société Outsell Inc, qui tend à expliquer que, parmi les utilisateurs de Google News, 44% lisent les titres de la page d'accueil et les "snippets" (petit chapô de résumé) pour se tenir au courant de l'actualité selon un mode qu'on pourrait qualifier de "fast news food", sans cliquer sur les liens proposés pour en savoir plus en allant sur les sources d'information proprement dites. Le sondage a été effectué en juillet 2009 auprès de 2 787 personnes aux Etats-Unis.

Cela pourrait amener de l'eau au moulin des sites de presse qui reprochent à Google News de leur "squatter" du trafic. Bon, ceci dit, il reste encore 56%... ;-)

Pour en savoir plus, l'étude de Outsell Inc. vaut la bagatelle de... 1 295 US$ !

Google News
Source de l'image : Google Operating System


Plus d'infos :
- http://www.outsellinc.com/store/products/886?refid=pr886

Source(s) :
- Outsell Report Shows Nearly Half of News Users Bypass Newspaper Sites in Favor of Google (Outsell)
- 44% Of Google News Visitors Scan Headlines, Don?t Click Through (TechCrunch)

Articles connexes sur ce site :
- Rupert Murdoch veut s'allier à Microsoft pour avoir la peau de Google News (25 novembre 2009)
- Google fait un pas vers les éditeurs et annonce un spider spécifique pour Google News (3 décembre 2009)
- Robert Murdoch veut boycotter Google (11 novembre 2009)
- Quand Google a mauvaise presse... (28 août 2009)
- Google News : la presse demande des comptes et sa part du gâteau (4 mars 2009)
- Des publicités dans Google News... Aux Etats-Unis (24 novembre 2008)
- Google News rapporte 100 millions de $ par an (31 juillet 2008)
- Google News : mythes et réalités (4 avril 2008)
- Des liens sponsorisés vidéos chez Google (24 mai 2006)
- Google News : des recherches de plus en plus locales (8 février 2008)
- La recherche d'archives dans Google News va s'ouvrir à la presse française (30 septembre 2008)

Toutes les pages du réseau Abondance pour la requête google news...

Toutes les pages du Web pour la requête google news...

Wikio


<< Accueil
 

Accueil > Actualité des moteurs de recherche et du référencement >

Référenceurs, testez vos connaissances sur Google

Envoyer a un ami Version imprimable    

L'équipe des webmasters Google propose un quizz en 40 questions pour tester vos connaissances en référencement et indexabilité Google. Pas si simple...



L'équipe de la "Search Quality" chez Google vient de mettre en place un "quizz" en 40 questions sur les sujets de référencement / SEO sur Google et créé via Google Docs. Pas si simple que ça... Les bonnes réponses ainsi que les meilleurs scores seront dévoilés ultérieurement sur le blog de Google Webmaster Central. A vous de jouer, vous avez jusqu'au 27 janvier prochain pour tester vos connaissances...

Julien Lepers
Source de l'image : Coup de vieux


Plus d'infos :
- https://spreadsheets.google.com/viewform?hl=en&formkey=dFlIRlpTY3B5T2xWOExiSmlfVTl1dFE6MA

Source(s) :
- Test your webmaster know-how! (Google)

Articles connexes sur ce site :
- Testez vos connaissances en référencement ! (7 août 2007)
- Encore un jeu autour du référencement (23 août 2007)
- Ask.com demande à Sam d'arrêter son strip-tease (28 novembre 2006)
- Connaissez-vous Google ? (26 septembre 2007)

Toutes les pages du réseau Abondance pour la requête quizz...

Toutes les pages du Web pour la requête quizz...

Wikio


<< Accueil
 

Accueil > Actualité des moteurs de recherche et du référencement >

Bing va anonymiser ses données utilisateurs après 6 mois

Envoyer a un ami Version imprimable    

Bing vient d'annoncer qu'il allait supprimer les données personnelles (adresse IP) associées aux requêtes qu'il stocke, après 6 mois, suivant en cela les préconisations du comité "Article 29" de l'Union Européenne...



Bing est le premier moteur de recherche à suivre les préconisations de la Commission Européenne (émises en février 2008) en annonçant hier qu'il allait supprimer les données personnelles en sa possession sur ses utilisateurs au bout de 9 mois. Auparavant, Microsoft gardait ces données 18 mois. L'entreprise a donc écrit une lettre au comité "Article 29" qui gère ces questions en Europe pour le prévenir de sa décision d'effacer les adresses IP associées aux requêtes stockées après 6 mois. La nouvelle politique de Bing devrait être appliquée dans le monde entier d'ici 2011.

Pour l'instant, Yahoo! conserve ce type de données pendant 13 mois mais devrait faire baisser le délai à 3 mois. Google, de son côté, les stocke 9 mois et n'envisage pas de changer ce délai. La Commission européenne préconise donc, pour sa part, un délai de 6 mois.

Big Brother is watching You
Source de l'image : Abondance


Plus d'infos :
- http://ec.europa.eu/justice_home/fsj/privacy/workinggroup/index_en.htm

Source(s) :
- Updates to Bing Privacy (Bing)

Articles connexes sur ce site :
- Le droit à l'oubli : qu'en dit la loi ? (15 juillet 2009)
- La gestion des requêtes utilisateur par les moteurs de recherche (16 janvier 2010)
- L'Union Européenne demande à Google de détruire les photos originales (avant floutage) de Google Street View (16 juin 2009)
- Microsoft prêt à raccourcir sa durée de rétention des données personnelles à 6 mois... Si Google et Yahoo! en font autant ! (11 décembre 2008)
- L'UE limite à 6 mois le stockage des données personnelles par les moteurs de recherche (9 avril 2008)
- Big Brother : L'Europe s'inquiète de l'hégémonie de Google (29 mai 2007)
- Ixquick reçoit un sceau européen pour la protection de la vie privée (15 juillet 2008)

Toutes les pages du réseau Abondance pour la requête article 29...

Toutes les pages du Web pour la requête article 29...

Wikio


<< Accueil
 

Accueil > Actualité des moteurs de recherche et du référencement >

Google améliore sa compréhension des synonymes

Envoyer a un ami Version imprimable    

Google propose sur son blog officiel un long article sur la façon dont il gère les synonymes dans les requêtes utilisateurs...



Google vient de poster un article assez long et complet sur la façon dont il prend en compte les synonymes dans les recherches. Selon ce post, la gestion des synonymes impacterait environ 70% des requêtes effectuées sur le moteur... Il semblerait d'ailleurs qu'il ait dernièrement amélioré cette analyse en fonction du contexte de la requête et l'affichage des synonymes dans les pages de résultats, ceux-ci étant également mis en gras comme ici pour les termes "photos" et "pictures" :

synonymes Google
Source de l'image : Google


Plus d'infos :
- http://googleblog.blogspot.com/2010/01/helping-computers-understand-language.html

Source(s) :
- More info about synonyms at Google (Google)

Articles connexes sur ce site :
- Google recherche sur les synonymes (5 août 2003)
- Mozbot : synonymes et définitions (6 février 2006)
- De la recherche à la génération de mots clés (16 juin 2008)

Toutes les pages du réseau Abondance pour la requête synonymes...

Toutes les pages du Web pour la requête synonymes...

Wikio


<< Accueil
 

mardi 19 janvier 2010 


Accueil > Actualité des moteurs de recherche et du référencement >

Apple peut-il switcher sur Bing pour son iPhone ?

Envoyer a un ami Version imprimable    

Certaines rumeurs font état du fait qu'Apple pourrait changer de moteur de recherche par défaut pour ses différents modèles d'iPhone, et passer sur Bing. Google deviendrait en effet un concurrent de plus en plus proche et l'idée de "changer d'air" pourrait germer dans l'esprit des dirigeants de la firme à la pomme...



Microsoft semble avoir pris le pli de la croissance externe pour faire évoluer les parts de marché de son moteur de recherche Bing. Après l'accord avec Yahoo!, qui le positionnerait aux alentours des 30% de parts de trafic aux Etats-Unis en 2010, il semble avoir la ferme intention de grignoter les miettes qui restent les unes après les autres. On sait qu'il s'intéresse de très prés au contrat qui lie AOL à Google et qui se termine à la fin de l'année. On sait aussi qu'il lorgne du côté d'Ask.com.

Il se murmure actuellement qu'Apple pourrait également choisir de délaisser Google comme moteur de recherche par défaut sur ses iPhone au profit de Bing. En effet, les relations entre Apple et Google se sont particulièrement tendues depuis quelques mois, le moteur leader marchant de plus en plus sur les plates-bandes de la marque à la pomme. Apple pourrait donc aller à la concurrence ou, à l'extrême, créer son propre moteur de recherche (ce qui serait, selon nous, ce qui pourrait arriver de mieux au marché du search aujourd'hui, comme nous le disons depuis de nombreux mois) !

En tout cas, il se murmure que le 27 janvier prochain, Apple pourrait présenter sa tablette iSlate et la prochaine version de l'iPhone. Aura-t-on droit à une autre annonce ce jour-là, dans le domaine des moteurs de recherche ?

Google iPhone
Source de l'image : Google


Plus d'infos :
- http://www.apple.com/fr/iphone/

Source(s) :
- Abondance

Articles connexes sur ce site :
- HTC Magic sur la page d'accueil de Google : la pub qui fait débat... (28 septembre 2009)
- iPhone : Google s'adapte, Live Search se lance (23 décembre 2008)
- Google Earth arrive sur l'iPhone (28 octobre 2008)
- Google prêt pour l'iPhone (5 décembre 2007)
- Google aime l'iPhone (et inversement...) (17 janvier 2008)
- Bing se lance sur l'iPhone (16 décembre 2009)
- Google apporte la recherche vocale à l'iPhone (18 novembre 2008)
- Apple prépare-t-il un moteur de recherche ? (14 novembre 2008)

Toutes les pages du réseau Abondance pour la requête google iphone...

Toutes les pages du Web pour la requête google iphone...

Wikio


<< Accueil
 

Accueil > Actualité des moteurs de recherche et du référencement >

NoBrandSearch.com : testez les moteurs en aveugle !

Envoyer a un ami Version imprimable    

Le moteur Hakia a mis en place le site NoBrandSearch.com qui permet d'effectuer un "blind test" sur les moteurs de recherche majeurs et lui-même. Les résultats sont parfois étonnants...



Le moteur de recherche Hakia a lancé un nouveau site, baptisé NoBrandSearch.com, sorte de "blind test" des moteurs de recherche. Le principe est simple : pour chaque recherche, deux pages de résultats, choisies au hasard parmi celles de quatre moteurs (Google, Yahoo!, Bing et Hakia) sont affichées. Vous avez alors la possibilité de voter pour le "set" qui vous semble le plus pertinent. A ce moment-là, s'affiche le nom des deux moteurs dont les résultats sont indiqués.

L'outil est intéressant même si les liens proposés sont uniquement les dix liens "organiques" fournis par chaque moteur, en faisant abstraction des "instant answers", "onebox", raccourcis de recherche, recherche universelle, filtres, etc., bref toutes les fonctionnalités proposées par chaque moteur. Mais l'outil est un bon moyen, même si ce n'est pas le premier du genre, pour comparer les résultats et leur pertinence... Et bien sûr de voir comment Hakia se positionne à ce niveau...

NoBrandSearch.com
Source de l'image : Search Engine Watch


Plus d'infos :
- http://nobrandsearch.com/

Source(s) :
- hakia Launches NoBrandSearch.com, a Blind Test of Search Engines (Search Engine Watch)

Articles connexes sur ce site :
- Blindsearch : votez pour le meilleur moteur de recherche (24 août 2009)
- Nouveaux moteurs : Hakia, Wikio et Keotag (5 avril 2006)
- Nouvelle version et résultats "de confiance" pour Hakia (8 octobre 2008)
- 62% des internautes n'ont pas confiance dans leur moteur... (24 juillet 2007)
- Wikia, Cuill, Powerset et Blekko : futurs challengers de Google en 2008 ? (avril 2008)

Toutes les pages du réseau Abondance pour la requête hakia...

Toutes les pages du Web pour la requête hakia...

Wikio


<< Accueil
 

Accueil > Actualité des moteurs de recherche et du référencement >

Google lance un moteur de recherche de personnes en Haïti

Envoyer a un ami Version imprimable    

Google propose depuis quelques jours un outil permettant d'effectuer des recherches sur des personnes disparues lors du tremblement de terre en Haïti...



Suite au tremblement de terre en Haïti, Google a mis en place un outil de recherche baptisé "Google Crisis Response", permettant de rechercher des informations au sujet d'une personne disparue sur l'île, ou de se déclarer comme victime de la catastrophe. L'idée est bonne même si elle fait doublon, comme le rappelle le site Zorgloob, avec l'outil "Family Links" de la Croix-Rouge, mis en place depuis deux ans...

A noter que Google propose également, sur sa page d'accueil, un lien intitulé "Information, ressources, et moyens pour venir en aide aux victimes du séisme en Haïti" depuis plusieurs jours...


Source de l'image : Google


Plus d'infos :
- http://haiticrisis.appspot.com/
- http://www.google.com/intl/fr/relief/haitiearthquake/
- http://www.icrc.org/familylinks

Source(s) :
- Google propose aux Haïtiens son aide technologique (Zorgloob)

Articles connexes sur ce site :
- Google Earth explore la Nouvelle Orléans après Katrina (7 septembre 2005)
- Google Earth veut aider les associations (27 juin 2007)

Toutes les pages du réseau Abondance pour la requête catastrophe...

Toutes les pages du Web pour la requête catastrophe...

Wikio


<< Accueil
 

lundi 18 janvier 2010 


Accueil > Actualité des moteurs de recherche et du référencement >

Google / Chine : les attaques seraient dûes à une faille d'Internet Explorer

Envoyer a un ami Version imprimable    

Nombreux rebondissements dans la brouille entre Google et le gouvernement chinois : les attaques qu'auraient subi le moteur de recherche seraient dues à une faille de sécurité d'Internet Explorer. Google, de son côté, privilégierait maintenant le dialogue avec le gouvernement et n'envisagerait plus un départ...



Lorsque Google a annoncé, la semaine dernière, sa volonté de ne plus censurer ses résultats sur son moteur chinois, c'était suite à des attaques répétées sur ses centres de de données (attaques appelées "opération Aurora"), de la part de hackers chinois, le gouvernement de ce pays semblant fortement visé.

On en sait aujourd'hui un peu plus à ce sujet : selon Mcafee, spécialiste de la sécurité informatique, ces attaques auraient profité d'une faille de sécurité jusque là inconnue ("pointeur non valide"), dans le navigateur Internet Explorer, permettant de lancer des ordres à distance et d'installer des logiciels malveillants sur les PC des utilisateurs.

Voici qui ne devrait pas consolider la situation de Microsoft, concepteur du logiciel, dans cette affaire, et qui n'avait pas suivi Google dans son "coup de gueule" contre le gouvernement chinois, contrairement à Yahoo! qui l'avait soutenu. Plusieurs organismes en France et en Allemagne ont d'ailleurs conseillé de ne plus utiliser Internet Explorer comme navigateur, depuis cette affaire...

Cependant, aux dernières nouvelles, Google n'envisagerait plus de quitter la Chine et chercherait plutôt à négocier avec le gouvernement chinois. Les filtres de censure sur son moteur semblaient d'ailleurs encore présents, ces dernières heures, sur son moteur local.

Pour Google non plus, la situation n'est pas simple : comment ne pas décevoir ses fans de Chine et d'ailleurs après avoir fait des déclarations fracassantes sur la censure, tout en tentant de garder la main sur un marché économiquement juteux auquel il semble difficile de renoncer ?... Les semaines qui viennent seront certainement déterminantes en ce qui concerne la crédibilité internationale du moteur de recherche...


Google Chine
Source de l'image : Abondance


Plus d'infos :
- http://www.google.cn/

Source(s) :
- Vulnerability in Internet Explorer Could Allow Remote Code Execution (Microsoft)
- Operation ?Aurora? Hit Google, Others (McAfee)

Articles connexes sur ce site :
- Google ne veut plus censurer ses résultats en Chine (13 janvier 2010)
- Google s'autocensure pour s'implanter en Chine (26 janvier 2006)
- Google News censuré en Chine (1er décembre 2004)
- Google filtre l?actualité en Chine (28 septembre 2004)
- Google pourra garder son nom en Chine (7 janvier 2009)
- Carrefour disparaît de Google en Chine (30 avril 2008)
- La Chine bloque YouTube et Google News (19 mars 2008)
- Google devient Gu Ge en Chine (18 avril 2006)
- Google peut continuer à utiliser son nom Gu Ge en Chine (3 janvier 2008)
- Google ouvre un centre de développement en Chine (20 juillet 2005)
- Google sans licence en Chine ? (22 février 2006)

Toutes les pages du réseau Abondance pour la requête yahoo microsoft...

Toutes les pages du Web pour la requête yahoo microsoft...

Wikio


<< Accueil
 

Accueil > Actualité des moteurs de recherche et du référencement >

Nomao : nouveau moteur de recherche local

Envoyer a un ami Version imprimable    

Nomao est un nouveau moteur de recherche d'informations localisées (restaurant, hôtel, musée, etc.) qui mixe réalité augmentée et réseaux sociaux...



Nomao est un nouveau moteur de recherche localisée (disponible sur le Web et sur iPhone), qui utilise également Facebook pour vous proposer des résultats géolocalisés (restaurants, bars, hôtels, musée, clubs sportifs) proches de chez vous ou de l'endroit dans lequel vous désirez vous rendre.

L'interface est agréable même si les résultats ne sont pas toujours parfaitement satisfaisants, selon les premiers tests que nous avons pu faire (sur l'Alsace uniquement). Mais l'outil est jeune et devrait s'améliorer par la suite. Il tient déjà compte de nombreux avis identifiés sur le Web, des goûts de vos amis sur Facebook et de vos propres affinités, un bouton "J'aime" permettant d'indiquer vos "plans" favoris. Sur l'iPhone 3GS, des informations complémentaires peuvent également être intégrées dans les images prises par le capteur photo.

Un outil à tester en tout cas, sans tarder pour toutes vos recherches localisées. Même si son buzz sur une fonctionnalité cachée de l'appli iPhone permettant de visualiser les gens nus dans la rue nous a semblé assez malvenu. Ce "fake" (trucage), assez évident sur la vidéo qui circule en ce moment sur le Web, obligatoirement déceptif pour les gens qui se laissent prendre, n'est, à notre avis, pas la meilleure façon de se faire connaître pour ce type d'outil... Et sans rapport avec l'objet de l'outil...

Nomao
Source de l'image : Nomao


Plus d'infos :
- http://fr.nomao.com/

Source(s) :
- Abondance

Articles connexes sur ce site :
- Google mobile localise ses résultats (8 janvier 2010)
- Le Google Nexus One (enfin) dévoilé ! (6 janvier 2010)
- Google Maps analyse le trafic routier grâce aux téléphones mobiles (27 août 2009)
- Google Maps Mobile vous positionne (29 novembre 2007)
- Yahoo! Local Search sur un navigateur GPS (5 janvier 2007)
- Google Maps s'embarque sur les BMW (6 septembre 2007)
- Google Latitude : suivez vos amis à la trace ! (5 février 2009)

Toutes les pages du réseau Abondance pour la requête mobile...

Toutes les pages du Web pour la requête mobile...

Wikio


<< Accueil
 

mercredi 13 janvier 2010 


Accueil > Actualité des moteurs de recherche et du référencement >

Google ne veut plus censurer ses résultats en Chine

Envoyer a un ami Version imprimable    

Google a été victime depuis un mois de plusieurs tentatives de piratage sur des comptes Gmail appartenant à des activistes des droits de l'homme en Chine. Devant ces attaques répétées, le moteur a décidé de ne plus filtrer ses résultats sur ce territoire, au risque de se voir éjecté du pays...



On sait que depuis plusieurs années, et à la demande du gouvernement chinois, Google censure et filtre ses résultats en Chine, notamment pour rester dans le cadre des lois de ce pays, et au détriment parfois des droits de l'homme...

Or, Google vient de publier un post sur son blog officiel, indiquant que ses infrastructures avaient dernièrement été l'objet d'attaques de la part de pirates, cherchant à infiltrer notamment des comptes Gmail appartenant à des activistes des droits de l'homme en Chine. D'autre part, certains autres comptes appartenant à des personnes proches de ce milieu, en Europe et aux Etats-Unis, auraient fait l'objet également d'attaques de phishing ou de logiciels malveillants visant à lire les mails de ces utilisateurs par des voies détournées.

Google, dans son post, n'accuse pas directement le gouvernement chinois d'être à l'origine de ces attaques, mais il ne faut pas être grand devin pour comprendre le message...

Devant ces faits, Google a donc décidé de réagir en refusant dorénavant de filtrer ses résultats pour son moteur de recherche chinois, sachant qu'il est conscient que cela peut conduire à l'arrêt de son outil dans ce pays et à la fermeture de ses bureaux sur place. Google indique cependant qu'il va discuter, dans les semaines qui viennent, avec le gouvernement chinois pour trouver une solution qui lui permette de fonctionner avec un moteur "ouvert" tout en restant dans le cadre de la loi locale. Pas si simple...

On peut noter que, quelques jours auparavant, le moteur de recherche chinois Baidu avait déclaré être victime de la "cyberarmée iranienne", son site ayant été piraté et sa page d'accueil effacée, tout comme Twitter le mois dernier en Chine. Véritables piratages ou tentative de masquage d'autres actions plus organisées et "officielles" ? Difficile à dire...

Google Chine
Source de l'image : Abondance


Plus d'infos :
- http://www.google.cn/

Source(s) :
- A new approach to China (Google)

Articles connexes sur ce site :
- Google s'autocensure pour s'implanter en Chine (26 janvier 2006)
- Google News censuré en Chine (1er décembre 2004)
- Google filtre l?actualité en Chine (28 septembre 2004)
- Google pourra garder son nom en Chine (7 janvier 2009)
- Carrefour disparaît de Google en Chine (30 avril 2008)
- La Chine bloque YouTube et Google News (19 mars 2008)
- Google devient Gu Ge en Chine (18 avril 2006)
- Google peut continuer à utiliser son nom Gu Ge en Chine (3 janvier 2008)
- Google ouvre un centre de développement en Chine (20 juillet 2005)
- Google sans licence en Chine ? (22 février 2006)

Toutes les pages du réseau Abondance pour la requête google chine...

Toutes les pages du Web pour la requête google chine...

Wikio


<< Accueil
 

Accueil > Actualité des moteurs de recherche et du référencement >

AOL ferme ses portes en France

Envoyer a un ami Version imprimable    

AOL a annoncé que plusieurs bureaux en Europe, dont la France, allaient fermer leurs portes. La décision ne devrait pas modifier énormément le paysage des moteurs de recherche, le trafic du portail ayant beaucoup baissé dans l'Hexagone ces derniers mois...



La nouvelle est tombée en début de semaine : AOL va fermer ses bureaux dans plusieurs pays européens (Allemagne, Suède, Espagne) dont la France. Un porte parole de la société a indiqué à l'AFP qu'"un projet de fermeture des bureaux en France a été présenté lundi aux salariés. Il n'y a pas de calendrier pour l'instant. Nous allons d'abord consulter les instances représentatives du personnel comme le prévoit la législation française et ensuite on verra. Il semble cependant que le processus soit enclenché et irréversible...

Notons cependant que les portails disponibles en ligne resteront en activité mais seront dorénavant gérés depuis le Royaume-Uni, qui conservera ses équipes en place. Le moteur de recherche d'AOL France restera donc en activité mais pourrait pâtir, en termes de trafic, de cette décision. L'outil se classait encore 5ème moteur de recherche en France au mois de novembre dernier avec 0,9% de trafic généré, en chute libre depuis quelques mois et avait même perdu cette place au profit du moteur de SFR en décembre 2009...

Rappelons que le moteur de recherche d'AOL utilise la technologie de Google, au moins jusqu'à la fin de l'année de l'année 2010, date à laquelle le contrat sera renégocié par les différentes parties.

Moteurs France XitiMonitor
Source de l'image : ATInternet


Plus d'infos :
- http://www.aol.fr/

Source(s) :
- AOL ferme ses portes en France (L'Express)

Articles connexes sur ce site :
- Le trafic d'Aol suscite des convoitises... (11 janvier 2010)
- Google se débarrasse de ses actions dans AOL (29 juillet 2009)
- Tim Armstrong, un Xoogler à la tête d'AOL (17 mars 2009)
- Vers un rapprochement entre Yahoo! et AOL ? (8 octobre 2008)
- AOL : prochain rachat probable par Yahoo! ou Microsoft (17 juillet 2008)
- Fusion Yahoo! - Microsoft : Google, AOL et NewsCorp entrent dans la danse... (10 avril 2008)
- Accord entre AOL et Google dans le domaine de la publicité (10 avril 2007)

Toutes les pages du réseau Abondance pour la requête aol...

Toutes les pages du Web pour la requête aol...

Wikio


<< Accueil
 

Accueil > Actualité des moteurs de recherche et du référencement >

Nouvelle solution de stockage pour Google Docs

Envoyer a un ami Version imprimable    

Google Docs propose maintenant de stocker et partager 1 Go de données en ligne et d'acheter éventuellement de l'espace supplémentaire. Certainement le projet Gdrive qui avait fait couler pas mal d'encre il y a quelques années de cela...



Google vient d'annoncer une nouvelle fonctionnalité permettant, pour ses outils bureautiques Google Docs, de stocker et partager 1 Go de documents en ligne (250 Mo maximum par document), tout en ayant la possibilité d'acheter plus d'espace en ligne sur les disques de Google (0,25 $ par an et par Go). L'offre "Shared folders" permet également de partager ces informations avec d'autres utilisateurs. Cette nouvelle possibilité de stockage est certainement la concrétisation d'un projet que les rumeurs avaient appelées "Gdrive" dans le passé.

Gdrive
Source de l'image : Google


Plus d'infos :
- http://docs.google.com/support/bin/answer.py?answer=50092 (indiquer la langue anglaise pour des infos plus complètes)
- https://www.google.com/accounts/purchasestorage

Source(s) :
- Upload and store your files in the cloud with Google Docs (Google)
- Store and share files in the cloud with Google Docs (Google)

Articles connexes sur ce site :
- Quand le GDrive refait son apparition... (20 janvier 2009)
- GDrive, un futur disque dur virtuel pour Google (7 mars 2006)
- Google lance une offre de stockage en ligne (13 août 2007)
- Quelques poissons du dimanche... (2 avril 2007)

Toutes les pages du réseau Abondance pour la requête gdrive...

Toutes les pages du Web pour la requête gdrive...

Wikio


<< Accueil
 

mardi 12 janvier 2010 


Accueil > Actualité des moteurs de recherche et du référencement >

Fast Flip intégré à Google News aux Etats-Unis

Envoyer a un ami Version imprimable    

Le système d'affichage par onglets et défilement, baptisé Fast Flip, vient d'être intégré à la page d'accueil de Google News aux Etats-Unis. Tests concluants pour cet outil issu des Google Labs...



Google Fast Flip, le système d'affichage testé depuis plusieurs mois dans les "Google Labs", est depuis quelques jours affiché sur la version américaine de Google News. Il propose, pour plusieurs onglets thématiques, l'essentiel de l'actualité sous la forme d'un carousel de résumés d'articles que l'on peut feuilleter vers la gauche ou vers la droite, un peu comme un... journal papier !

L'outil n'est pour le moment présent que sur la page d'accueil de Google News US, en bas de celle-ci, certainement afin de ne pas perturber les habitudes des internautes. Cette interface remplacera-t-elle totalement l'actuelle à terme ? Difficile de le dire pour l'instant... Google Fast Flip reste d'ailleurs encore un projet à part entière des Google Labs pour l'instant...

Google Fast Flip
Source de l'image : Search Engine Land


Plus d'infos :
- http://news.google.com/news?ned=us
- http://fastflip.googlelabs.com/

Source(s) :
- Fast Flip now available on Google News homepage (Google)

Articles connexes sur ce site :
- Google Fast Flip : nouvelle interface pour Google News (15 septembre 2009)
- Living Stories : une nouvelle expérimentation de Google avec la presse américaine (10 décembre 2009)
- Google News veut vous faire "Flipper" (22 juin 2009)
- Un gadget Google News pour vos pages web (6 février 2009)
- Google News rajoute une courbe de fréquence à ses résultats (16 avril 2009)
- Google expérimente la recherche temporelle dans ses résultats (7 janvier 2009)
- La recherche d'archives dans Google News va s'ouvrir à la presse française (30 septembre 2008)
- Google News : mythes et réalités (4 avril 2008)

Toutes les pages du réseau Abondance pour la requête google news...

Toutes les pages du Web pour la requête google news...

Wikio


<< Accueil
 

Accueil > Actualité des moteurs de recherche et du référencement >

Une étude sur l'emploi et le référencement en France

Envoyer a un ami Version imprimable    

L'association de référenceurs SEO Camp lance une nouvelle version de son étude sur l'emploi dans le domaine du référencement, pour faire suite à celle déjà parue en 2008. N'hésitez pas à répondre aux questions posées en ligne !...



L'association SEO Camp relance son étude sur l'emploi dans le domaine du référencement en France. L'objectif de cette enquête est de compléter la précédente étude menée en 2008 sur ce même thème. Pour répondre à cette enquête, c'est très simple : sur le site SEO Camp, 9 questions sont posées. Il suffit d'y répondre (cela prend quelques secondes), de laisser son adresse mail (si on veut être tenu au courant des résultats) et c'est tout. N'hésitez pas, si vous travaillez dans ce domaine, à participer, il est toujours intéressant d'avoir des informations statistiques sur un domaine qui n'est pas toujours très facile à cerner en termes de salaires...

SEO Camp
Source de l'image : SEO Camp


Plus d'infos :
- http://www.seo-camp.org/category/commissions/emploi

Source(s) :
- Etude sur l?emploi dans le référencement (SEO Camp)

Articles connexes sur ce site :
- SEO Camp organise une soirée "Emploi référencement" à Paris (8 juin 2009)
- SEO Camp publie une étude sur le métier de référenceur en France (23 octobre 2008)
- L'association SEOCamp lance une étude sur l'emploi dans le référencement (26 juin 2008)
- SEO Campus : rendez-vous en février 2010 ! (20 novembre 2009)
- Certification CESEO : proposez vos questions ! (12 novembre 2009)
- Gros succès pour la certification CESEO ! (5 novembre 2009)
- SEO Camp : la Certification Expert Référencement prend corps (23 octobre 2009)
- Un projet de certification SEO en France (15 juin 2009)
- SEOCamp : l'association est créée (4 mars 2008)

Toutes les pages du réseau Abondance pour la requête seo camp...

Toutes les pages du Web pour la requête seo camp...

Wikio


<< Accueil
 

lundi 11 janvier 2010 


Accueil > Actualité des moteurs de recherche et du référencement >

Le trafic d'Aol suscite des convoitises...

Envoyer a un ami Version imprimable    

Tim Armstrong, ancien de Google et nouveau PDG d'Aol, a dernièrement indiqué que sa société pourrait ne pas renouveller le contrat avec Google pour son moteur de recherche. Microsoft veille dans les parages...



Le portail Aol est l'un des fort pourvoyeurs de trafic "search" dans de nombreux pays (dont les Etats-Unis et la France). Outre-Atlantique, Aol est crédité de près de 3% de parts de trafic, ce qui est loin d'être négligeable... Pour l'instant, un contrat le liait avec Google pour utiliser la technologie de recherche de ce dernier. Mais le contrat avec Google se termine à la fin de l'année 2010. Et selon Tim Armstrong, PDG d'Aol et ancien Senior Vice President de Google, rien ne dit que ce contrat soit renouvellé.

En effet, Microsoft ferait du pied à son entreprise pour grignoter encore quelques parts de trafic à son principal concurrent. "Google a été un bon associé (mais) Microsoft et les autres sont des partenaires intéressants" a déclaré le PDG, expliquant qu'ils regarderont au plus près les termes du futur contrat pour que son entreprise soit la principale bénéficiaire. Une manière très claire de faire monter les enchères, en quelque sorte...

AOL logo
Source de l'image : Aol


Plus d'infos :
- http://search.aol.com/aol/webhome

Source(s) :
- AOL's CEO: Google To Get 1st Shot At New Search Dealt (Wall Street Journal)

Articles connexes sur ce site :
- Google se débarrasse de ses actions dans AOL (29 juillet 2009)
- Tim Armstrong, un Xoogler à la tête d'AOL (17 mars 2009)
- Vers un rapprochement entre Yahoo! et AOL ? (8 octobre 2008)
- AOL : prochain rachat probable par Yahoo! ou Microsoft (17 juillet 2008)
- Les dessous de l'affaire Yahoo!-Microsoft-Google... (16 juin 2008)
- Fusion Yahoo! - Microsoft : Google, AOL et NewsCorp entrent dans la danse... (10 avril 2008)
- Accord entre AOL et Google dans le domaine de la publicité (10 avril 2007)
- AOL et Google finalisent leur deal (21 décembre 2005)
- AOL, Google, Microsoft : ça se discute... (19 décembre 2005)
- AOL de Google à MSN ? (19 septembre 2005)
- AOL pourrait devenir actionnaire de Google (22 mars 2004)

Toutes les pages du réseau Abondance pour la requête aol...

Toutes les pages du Web pour la requête aol...

Wikio


<< Accueil
 

Accueil > Actualité des moteurs de recherche et du référencement >

Yahoo! Boss : il y aura une vie (payante) après Bing

Envoyer a un ami Version imprimable    

Après plusieurs mois de silence, on en sait un petit peu plus sur l'offre Yahoo! Boss de création de moteur de recherche à la carte : l'offre devrait continuer à exister, sur la base de la technologie Bing, mais elle devrait passer en mode payant d'ici peu...



L'une des interrogations que beaucoup d'observateurs avaient, suite au deal entre Yahoo! et Microsoft l'été dernier, était le sort qui allait être réservé à l'offre Yahoo! Boss de création de moteur de recherche "à la carte". De nombreux développeurs étaient également frustrés par le manque d'informations à ce sujet depuis plusieurs mois...

Finalement, un message vient d'être posté sur une liste de discussion officielle par Ashim Chhabra, l'un des développeurs de Boss. Selon ces termes, Yahoo! Boss continuera d'exister avec l'offre de services actuelle, mais basé sur la technologie de recherche Bing. La mauvaise nouvelle est que l'offre va certainement devenir payante, l'aspect "rentabilité" de ce service devenant essentielle aux yeux des nouveaux décideurs...

On peut noter que, début 2009, une première tentative de mode payant avait déjà été mis en place pour Yahoo! Boss...

Yahoo! Boss
Source de l'image : Yahoo!


Plus d'infos :
- http://developer.yahoo.com/search/boss/

Source(s) :
- BOSS Update on Microsoft-Yahoo! Agreement (Yahoo!)

Articles connexes sur ce site :
- Yahoo! Boss devient payant (17 février 2009)
- Yahoo! Boss devient payant : un aveu d'impuissance de Yahoo! Search Marketing ? (18 février 2009)
- Yahoo! BOSS : 100 requêtes par seconde (9 décembre 2008)
- Yahoo! verticalise BOSS pour créer des moteurs thématiques (27 novembre 2008)
- Construisez votre propre moteur avec Yahoo! Search Builder (8 août 2006)
- Boss Mashable Challenge : And the winner is... (15 octobre 2008)
Yahoo! lance un concours de programmation autour de BOSS (19 septembre 2008)
- Yahoo! lance BOSS, plateforme ouverte de création de moteur de recherche (10 juillet 2008)

Toutes les pages du réseau Abondance pour la requête yahoo boss...

Toutes les pages du Web pour la requête yahoo boss...

Wikio


<< Accueil
 

Accueil > Actualité des moteurs de recherche et du référencement >

Google, le mot de la décennie et Tweet, celui de l'année

Envoyer a un ami Version imprimable    

Un organisme américain a rendu ses verdicts pour 2009 en nommant "tweet" mot de l'année et "google" mot de la décennie...



Le mot "Google" a été élu "top word for the decade" par l'organisme américain American Dialect Society. Le prix du mot de l'année 2009 est revenu à "tweet" (message envoyé sur Twitter).
Les autres "nominés" étaient, pour le mot de l'année : le suffixe "-er", fail, H1N1, public option et Dracula sneez.
Pour le mot de la décennie : 9/11, blog, green, text, war on terror et Wi-Fi...
D'autres classements (mots le plus utile, le plus créatif, le mins nécessaire, etc.) ont également été décernés à cette occasion.

Google
Source de l'image : Google Blogoscoped


Plus d'infos :
- http://www.americandialect.org/

Source(s) :
- 2009 Word of the Year is "tweet"; Word of the Decade is "google" (American Dialect Society - PDF)

Articles connexes sur ce site :
- Google marque numéro 1 dans le monde mais pas en Europe (22 avril 2008)
- Google, la marque qui vaut 100 milliards de dollars (1er mai 2009)
- Google, marque la plus puissante du monde (24 avril 2007)
- Google, marque la plus influente en 2005 (25 janvier 2006)
- Notoriété : Apple détrône Google (1er février 2005)
- Google, Wikipedia et YouTube parmi les marques les plus influentes (30 janvier 2007)

Toutes les pages du réseau Abondance pour la requête google marque...

Toutes les pages du Web pour la requête google marque...

Wikio


<< Accueil
 

vendredi 8 janvier 2010 


Accueil > Actualité des moteurs de recherche et du référencement >

Rapport Zelnik : la solution au piratage ? Taxer Google !!

Envoyer a un ami Version imprimable    

Après la loi Hadopi, un nouveau rapport fait couler beaucoup d'encre avec les propositions rendues publiques ce mercredi par Patrick Zelnick, Jacques Toubon et Guillaume Cerutti. Un projet de "taxe Google" est notamment au centre des débats...



Remis mercredi, le rapport Zelnik tente d'apporter des solutions pour améliorer l'offre de biens culturels sur Internet et freiner le téléchargement illégal. Parmi les 22 propositions que contient le rapport, celle qui fait couler le plus d'encre, même virtuelle, est celle rapidement baptisée "taxe Google" qui vise à instaurer une taxe sur la publicité en ligne.

Google étant le leader de ce domaine, en France notamment, c'est directement le moteur de recherche qui sera ponctionné à la base, tout comme ses concurrents Yahoo!, Microsoft, AOL ou Facebook. Les fournisseurs d'accès à Internet (FAI) sont également visés au travers d'une modification du taux de TVA qui leur serait appliqué.

Le tout devant apporter une cinquantaine de millions pour la première année (35 à 40 les deux suivantes) pour financer l'ensemble des propositions du rapport.

Après tout, c'est tellement plus simple de taxer plutôt que de discuter et chercher ensemble des solutions intelligentes... Et se poser les questions finalement principales : pourquoi aucune société française ou même européenne n'arrive à concurrencer Google aujourd'hui ?? Pourquoi les industries du disque et du livre n'ont-elle jamais réussi à s'adapter aux nouveaux besoins des consommateurs ?

Nous reviendrons dans les jours qui viennent, sur le blog d'Abondance, sur cette mesure et ce rapport signé par Patrick Zelnik, PDG du label Naïve, Jacques Toubon, ancien ministre de la Culture et Guillaume Cerutti, président de Sotheby's France....

Google
Source de l'image : NouvelObs


Plus d'infos :
- http://www.culture.gouv.fr/mcc/content/download/3397/22332/version/1/file/Rapport+Cr%C3%A9ation+%26+Internet.pdf

Source(s) :
- Remise du rapport de la mission "création et internet" (Ministère de la culture et de la communication)

Articles connexes sur ce site :
- Loi Hadopi et moteurs de recherche : quelles incidences ? (18 mars 2009)
- Big Brother : L'Europe s'inquiète de l'hégémonie de Google (29 mai 2007)
- Google ne veut pas être assimilé à Big Brother (16 mars 2007)
- Google, l'antonomase du Web (4 janvier 2006)
- Quand Google a mauvaise presse... (28 août 2009)
- Octobre 2007 : Google maître du monde ! (6 juin 2006)
- Google est-il Dieu ? (27 juillet 2007)

Toutes les pages du réseau Abondance pour la requête google monopole...

Toutes les pages du Web pour la requête google monopole...

Wikio


<< Accueil
 

Accueil > Actualité des moteurs de recherche et du référencement >

Yahoo! veut mettre l'accent sur l'interface utilisateur

Envoyer a un ami Version imprimable    

Yahoo! mettra en place sur son portail en 2010 la technologie de recherche Bing mais proposera une interface utilisateur très différente de ce qui est en ligne actuellement, selon le responsable de la recherche et du développement de l'entreprise...



Yahoo! et Microsoft ont signé, l'année dernière, un accord selon lequel Yahoo! utiliserait en 2010 la technologie de Bing pour son moteur de recherche. Mais cela n'a pas empêché Yahoo! d'être ambitieux dans le domaine du "search" pour l'avenir. En effet, Prabhakar Raghavan, responsable R&D de l'entreprise, a indiqué dernièrement dans une interview au magazine Economic Time que, si son moteur utiliserait bien Bing comme "propulseur", un effort particulier serait mis sur l'interface utilisateur... Et annonce même un "changement radical dans la présentation des résultats".

Ce serait en effet une bonne chose, que Yahoo! aurait certainement dû mettre en place depuis de nombreuses années d'ailleurs plutôt que de tenter de clôner Google envers et contre tous. Cela lui aurait certainement évité quelques déboires.

Reste à voir maintenant à quoi ressemblera la prochaine interface promise comme étant au coeur d'"une ergonomie solide autour de la technologie", sachant qu'aucune date n'a pour l'instant été avancée... Au-delà de l'interface, encore faut-il que la pertinence soit également au rendez-vous. C'est tout le mal qu'on souhaite au couple Yahoo!-Bing, même si le chemin pour y arriver est encore long...

Yahoo!
Source de l'image : AFP


Plus d'infos :
- http://www.yahoo.com/
- http://www.bing.com/

Source(s) :
- Yahoo will build its own search front-end, says global R&D chief (Economic Times)

Articles connexes sur ce site :
- Yahoo! prépare la fusion avec Bing (14 décembre 2009)
- Microsoft et Yahoo! ont finalisé leur accord (7 décembre 2009)
- L'accord entre Yahoo! et Microsoft avance moins rapidement que prévu (30 octobre 2009)
- L'accord entre Microsoft et Yahoo! va-t-il changer le paysage du référencement en France ? (1er septembre 2009)
- L'accord entre Yahoo! et Microsoft enfin officiel ! (29 juillet 2009)
- Google et Yahoo! jettent finalement l'éponge (6 novembre 2005)
- Google et Yahoo! proposent un accord publicitaire allégé (5 novembre 2008)
- Yahoo! signe avec Google pour 4 ans (13 juin 2008)
- Plus d'infos sur l'accord entre Yahoo! et Google (11 août 2008)
- Les dessous de l'affaire Yahoo!-Microsoft-Google... (16 juin 2008)

Toutes les pages du réseau Abondance pour la requête yahoo microsoft...

Toutes les pages du Web pour la requête yahoo microsoft...

Wikio


<< Accueil
 

Accueil > Actualité des moteurs de recherche et du référencement >

Google mobile localise ses résultats

Envoyer a un ami Version imprimable    

L'interface de Google mobile s'enrichit d'un lien permettant d'obtenir très rapidement des adresses de commerces proches de sa situation géographique...



La version mobile (pour iPhone et terminaux Android) de Google aux Etats-Unis propose depuis hier un lien intitulé "Near me now" sur sa page d'accueil. Celui-ci conduit à des résultats proches de l'emplacement géographiqe où se trouve l'internaute. Une liste de restaurants, de cafés, de bars, de distributeurs automatiques de billets, etc. est ainsi fournie instantanément à l'utilisateur après géolocalisation du terminal.

Google
Source de l'image : Google


Voici une vidéo qui explique comment le système fonctionne :


Source de l'image : Google


Plus d'infos :
- http://m.google.com/

Source(s) :
- Google Adds "Near Me Now" to Mobile Homepage, Actually Provides Nearby Results (Search Engine Watch)
- Finding places "Near me now" is easier and faster than ever on Google.com (Google)

Articles connexes sur ce site :
- Le Google Nexus One (enfin) dévoilé ! (6 janvier 2010)
- Google Maps analyse le trafic routier grâce aux téléphones mobiles (27 août 2009)
- Google Maps Mobile vous positionne (29 novembre 2007)
- Yahoo! Local Search sur un navigateur GPS (5 janvier 2007)
- Google Maps s'embarque sur les BMW (6 septembre 2007)
- Coup de théâtre dans le milieu automobile : "Google Bêta", la voiture révolutionnaire de Google ! (1er avril 2006)
- Google Latitude : suivez vos amis à la trace ! (5 février 2009)

Toutes les pages du réseau Abondance pour la requête google mobile...

Toutes les pages du Web pour la requête google mobile...

Wikio


<< Accueil
 

jeudi 7 janvier 2010 


Accueil > Actualité des moteurs de recherche et du référencement >

Affaire Google Suggest / CNFDI : Google condamné

Envoyer a un ami Version imprimable    

Google Suggest continue à faire des vagues et le moteur de recherche a été condamné dans une affaire qui l'oppose au CNFDI. De même, l'outil ne renvoie, aux Etats-Unis, aucune proposition lorsqu'on saisit une requête traitant de l'Islam...



Les affaires judiciaires concernant Google Suggest, le système d'autocomplétion du moteur de recherche, connaissent quelques soubresauts. En mai 2009, on apprenait en effet que Google avait été condamné par le Tribunal de Commerce de Paris pour "trouble manifestement illicite" lorsque sa fonction "Google Suggest" proposait comme requête "Direct Energie aranaque" sur la saisie de la marque "Direct Energie".

Puis, c'est le Tribunal de Grande Instance de Paris qui avait jugé à l'été 2009 en référé une affaire mettant aux prises Google et le Centre National de Formation à Distance (CNFDI). Le motif était identique : quand on saisissait la requête "CNFDI" sur le moteur, l'une des propositions affichées en premier était "CNFDI arnaque". Et contrairement au jugement du mois de mai, le CNFDI avait cette fois été débouté de sa demande, le TGI estimant qu'il n'y avait pas "volonté consciente et délibérée" de nuire de la part de Google.

Nouveau rebondissement avec, cette fois, le tribunal de grande instance de Paris qui a considéré que l'expression "CNFDI arnarque" était, selon le site legalis.net qui relate le jugement, "injurieuse" et que "l'intention coupable est caractérisée". Le caractère automatique du système utilisé, invoqué par Google pour se défendre, n'a pas été suffisant, tout comme l'argument relatif à la liberté d'expression et d'information... Google devra faire disparaître cette mention de son outil de suggestion de mots clés.

cnfdi google suggest
Source de l'image : Abondance


Il est à noter que Google Suggest est également le centre d'une polémique aux Etats-Unis actuellement, l'outil ne renvoyant aucune information lorsqu'on saisit la requête "Islam is", alors que d'autres religions se voient agrémentées de nombreuses propositions de requêtes sur la même demande. Selon Google, il s'agirait... d'un bug !!

google suggest islam
Source de l'image : Search Engine Land


Plus d'infos :
- http://www.google.fr/

Source(s) :
- 05/01/10 - Google Suggest : le moteur de recherche condamné pour injure (Legalis.net)
- Islam Is ? Blocked By ?Bug? In Google Suggest (Search Engine Land)

Articles connexes sur ce site :
- Google Suggest : nouveau jugement, cette fois favorable (27 juillet 2009)
- Google Suggest condamné (16 juillet 2009)
- Les Google Suggest maintenant personnalisées (2 mai 2009)
- Google Suggest se régionalise (2 avril 2009)
- Google Suggest bientôt par défaut sur la page d'accueil du moteur (26 août 2008)
- Google suggère des mots clés (13 décembre 2004)
- Des sugestions sur Google News (2 mai 2006)
- Google lance une nouvelle version de sa toolbar pour Firefox (6 avril 2006)

Toutes les pages du réseau Abondance pour la requête google suggest...

Toutes les pages du Web pour la requête google suggest...

Wikio


<< Accueil
 

Accueil > Actualité des moteurs de recherche et du référencement >

Pas de referrer dans HTML 5 ?

Envoyer a un ami Version imprimable    

Le langage HTML 5 permet d'ajouter un attribut "noreferrer" à un lien. Cela peut-il avoir une incidence sur les moteurs de recherche et le référencement ? ...



La version 5 du langage HTML comprend une nouveauté avec la possibilité, au travers de l'attribut rel="noreferrer", d'indiquer au navigateur qu'il ne doit pas prendre en compte l'adresse de la page d'où vient l'internaute (la "page origine") lorsqu'il arrive sur une nouvelle page web.

La fonctionnalité est importante car cela pourrait, à l'avenir, fausser les statistiques et la mesure du trafic de provenance sur un site web, et notamment l'analyse du trafic généré par les sites tiers et les moteurs de recherche en particulier.

Imaginons que cette pratique se répande, que les navigateurs en tiennent compte (ce qui n'est pas encore réellement le cas aujourd'hui) et qu'un Google se mette à utiliser ce paramètre dans ses liens... Bien évidemment, ce ne serait pas dans son intérêt mais dans l'absolu, il ne serait plus possible, alors, de mesurer de façon "exacte" le trafic émanant du moteur de recherche sur un site...

Heureusement, il n'y a a priori aucune raison qu'un moteur de recherche fasse ce type de manipulation. Ceci dit, elle serait possible sur d'autres sites web, dans le cadre d'un "simili rel='nofollow'". Dans ce cas, le moteur continuera-t-il à prendre en compte un tel lien comme un backlink "valable" si un attribut "noreferrer" lui est ajouté ? Impossible de le dire pour l'instant...

cHTML 5
Source de l'image : WatBlog


Plus d'infos :
- http://diveintohtml5.org/semantics.html#link

Source(s) :
- HTML5?s rel="noreferrer" (Google Blogoscoped)

Articles connexes sur ce site :
- Digg se met au Nofollow (4 septembre 2009)
- Google va-t-il racheter Digg ? (23 juillet 2008)
- Google et Microsoft en lice pour racheter Digg ? Digg dément... (8 mars 2008)
- Nouvelle expérimentation "à la Digg" pour Google (16 juillet 2008)
- Un zeste d'interactivité dans l'algorithme de pertinence de Google (30 novembre 2007)
- Yahoo! lance son Digg-Like, nommé Yahoo! Buzz (26 février 2008)
- Yahoo! va lancer son Digg-Like (19 février 2008)

Toutes les pages du réseau Abondance pour la requête HTML...

Toutes les pages du Web pour la requête HTML...

Wikio


<< Accueil
 

mercredi 6 janvier 2010 


Accueil > Actualité des moteurs de recherche et du référencement >

Le Google Nexus One (enfin) dévoilé !

Envoyer a un ami Version imprimable    

Le Nexus One, téléphone portable de Google, a été dévoilé comme prévu hier. Construit par HTC, il n'est pour l'instant disponible que dans certains pays au prix de 529 $ sans abonnement. Il propose toutes les fonctionnalités d'un smartphone "iPhone-like" actuel. Est-ce que ce sera suffisant pour s'imposer sur un marché déjà bien encombré ?...



Google avait convoqué hier la presse pour l'annonce du lancement d'un nouveau produit autour d'Android et c'était un secret de Polichinelle : le téléphone portable Nexus One allait être présenté à cette occasion.

Voici donc le communiqué de presse officiel qui a été envoyé par Google à cette occasion :

Android a été développé avec une idée simple : rendre les téléphones portables accessibles aux utilisateurs du monde entier et leur permettre de bénéficier de fonctions innovantes.

Nous avons développé notre concept il y a un peu plus d'un an, lorsque nous avons lancé Android sur un appareil avec un opérateur et dans un seul pays. Aujourd'hui, 20 téléphones embarquent Android et nous travaillons avec 59 opérateurs dans 48 pays et dans 19 langues. En outre, Android étant gratuit et proposé en Open Source, il ne cesse d'évoluer ; il permet de fabriquer des appareils plus rapidement et à moindre coût. Enfin, tout utilisateur peut développer des applications pour enrichir la plate-forme et en faire ainsi bénéficier toute la communauté.

Pour faciliter l'adaptation d'Android aux besoins des consommateurs, nous affectons nos ressources technologiques à certains projets menés avec des constructeurs de téléphones portables et des opérateurs téléphoniques. Ensemble, nous avons ainsi accéléré l'innovation en matière de téléphonie mobile. Le nombre et la diversité des appareils fonctionnant aujourd'hui sous Android ont dépassé nos prévisions les plus ambitieuses et nous sommes convaincus de pouvoir développer cette innovation.

Nous nous sommes aussi posé les questions suivantes : et si nous coopérions encore plus étroitement avec nos partenaires pour créer des appareils intégrant certaines technologies logicielles de pointe que nous développons ? Et si nous commercialisions ces appareils dans une nouvelle boutique en ligne Google, simple et conviviale ?

Aujourd'hui, nous avons le plaisir d'annoncer un nouveau moyen d'acheter un téléphone portable pour les consommateurs, grâce à une boutique en ligne hébergée par Google sur www.google.com/phone L'objectif de ce nouveau canal de distribution grand public Google est de permettre aux internautes d'acheter les appareils Android sélectionnés en ligne. Nous souhaitons également privilégier la simplicité avec un processus d'achat simple, des barèmes d'opérateur simples, ainsi que des conditions de livraison et de mise en route simples et accessibles.

Le premier appareil que nous commercialiserons dans cette nouvelle boutique en ligne est le Nexus One, réunissant technologie mobile, applications et accès à Internet. Nexus One est un exemple de ce qu'il est possible de réaliser sur les appareils mobiles grâce à Android, lorsque des applications conviviales s'exécutent sur un ordinateur connecté rapide, lumineux et qui tient dans une poche. Le Nexus One fait partie de cette nouvelle génération de "superphones". C'est le premier d'une série de produits que nous prévoyons de commercialiser avec nos partenaires opérateurs et constructeurs dans notre boutique en ligne.

Construit par HTC, le Nexus One intègre la technologie de suppression dynamique du bruit d'Audience, Inc., un écran large OLED de 3,7" au contraste élevé et aux couleurs éclatantes, ainsi qu'un processeur Qualcomm Snapdragon cadencé à 1GHz pour une vitesse d'exécution élevée. Exécutant Android 2.1, nouvelle version d'Eclair, le système d'exploitation intègre des innovations telles qu'un clavier à activation vocale permettant de dicter n'importe quel texte, des fonds d'écran dynamiques, une galerie de photos 3D, etc. Bien entendu, il est également fourni avec une multitude d'applications Google plébiscitées telles que Gmail, Google Voice et Google Maps Navigation.

Aujourd'hui, la boutique en ligne vous permet d'acheter le Nexus One seul ou avec un abonnement T-Mobile aux USA. À l'avenir, nous prévoyons de collaborer avec d'autres opérateurs, tels que Verizon Wireless aux États-Unis et Vodafone en Europe, d'ajouter de nouveaux appareils à l'offre et de nous positionner dans d'autres pays.

Pour en savoir plus sur le Nexus One et notre nouvelle boutique en ligne, rendez-vous sur www.google.com/phone. Nous avons hâte de découvrir comment notre nouvelle gamme et le Nexus One contribueront à accélérer l'innovation en matière de produits mobiles pour le plus grand bénéfice des utilisateurs à travers le monde.
"

Pour information, le Nexus One n'est pas (encore) disponible en France. Seul, il coûte 529 $ aux Etats-Unis, au Royaume-Uni, à Hongkong et à Singapour. Il est vendu 179 $ s'il est couplé à un abonnement T-Mobile.

Pour la France, on parle actuellement (de façon officieuse) d'un prix de 370 euros pour le terminal seul, et de 200 euros avec un abonnement SFR, qui serait le premier opérateur à proposer le Nexus One dans l'Hexagone à la fin du premier trimestre 2010.

Google Nexus One
Source de l'image : Google



Source de l'image : Google


Plus d'infos :
- http://www.google.com/phone/

Source(s) :
- Welcome to our media site for the Nexus One (Google)

Articles connexes sur ce site :
- Un Netbook Google en 2010 ? (21 décembre 2009)
- Le Google Phone en test chez certains googlers... (13 décembre 2009)
- Google pourrait créer son propre smartphone (28 octobre 2009)
- Le Gphone se mute en Android, association de 34 sociétés du monde du mobile (5 novembre 2007)
- HTC Magic sur la page d'accueil de Google : la pub qui fait débat... (28 septembre 2009)
- Android Market : la future boutique en ligne des smartphones Google (1er septembre 2008)
- Google Android : un concours doté de 10 millions de $ de prix (13 novembre 2007)
- Google Android : lancement d'un kit pour développeurs informatiques (13 novembre 2007)
- Android : premier terminal pour Texas Instruments (12 février 2008)
- Un Google Phone pour l'automne ? (22 août 2008)

Toutes les pages du réseau Abondance pour la requête android...

Toutes les pages du Web pour la requête android...

Wikio


<< Accueil
 

lundi 4 janvier 2010 


Accueil > Actualité des moteurs de recherche et du référencement >

Une tablette Google après le smartphone et le netbook ?

Envoyer a un ami Version imprimable    

Pour le moment, on en n'a vu aucun mais les terminaux potentiels de Google avivent les imaginations : après le smartphone Nexus One et le netbook, ce serait maintenant une tablette tactile qui serait dans les cartons de la firme de Mountain View, à quelques semaines de l'annonce d'un produit similaire par Apple...



Les rumeurs vont bon train au sujet des terminaux actuellement développés par Google, notamment avec son partenaire HTC. On a d'abord parlé du smartphone, le Nexus One, qui est un secret de Polichinelle et qui devrait être dévoilé demain, puis d'un netbook basé sur son système d'exploitation Chrome OS pour Noël 2010. Voilà maintenant qu'on parle d'une tablette PC, réalisée avec HTC (comme le Nexus One), basée elle aussi sur Chrome OS, et qui pourrait venir concurrencer un produit similaire qui serait en gestation chez Apple et qui répondrait au doux nom de iSlate. Si tout cela est vrai, ces annonces ne devraient pas rendre les relations entre Google et Apple plus détendues... Mais que de suppositions derrière toutes ces rumeurs dont aucune n'a été confirmée par les principaux intéressés. Bref, il faudra attendre quelques jours encore pour le Nexus One et quelques semaines, voire quelques mois pour savoir si les autres produits sont de l'info ou de l'intox...

Tablette Google
Source de l'image : BeGeek


Plus d'infos :
- http://chrome.blogspot.com/2009/07/google-chrome-os-faq.html

Source(s) :
- HTC To Launch Apple iSlate Competitor (Smarthouse)

Articles connexes sur ce site :
- Un Netbook Google en 2010 ? (21 décembre 2009)
- Le Google Phone en test chez certains googlers... (13 décembre 2009)
- Google pourrait créer son propre smartphone (28 octobre 2009)
- Le Gphone se mute en Android, association de 34 sociétés du monde du mobile (5 novembre 2007)
- HTC Magic sur la page d'accueil de Google : la pub qui fait débat... (28 septembre 2009)
- Android Market : la future boutique en ligne des smartphones Google (1er septembre 2008)
- Google Android : un concours doté de 10 millions de $ de prix (13 novembre 2007)
- Google Android : lancement d'un kit pour développeurs informatiques (13 novembre 2007)
- Android : premier terminal pour Texas Instruments (12 février 2008)
- Un Google Phone pour l'automne ? (22 août 2008)

Toutes les pages du réseau Abondance pour la requête android...

Toutes les pages du Web pour la requête android...

Wikio


<< Accueil
 


Retrouvez ici toute l'actualité des moteurs de recherche majeurs et du référencement en France et dans le Monde, jour après jour : nouveautés, rachats, nouveaux moteurs, nouvelles fonctions, nouvelles annonces, nouveaux outils, etc.
 
feed xml
 
Wikio
 
Pour tout savoir sur le livre "Réussir son référencement web, 2ème édition" (Eyrolles, novembre 2009), consultez le site Livre Référencement !

 
Lettre d'actualité
La lettre "Actu Moteurs" est hebdomadaire et gratuite. Abonnez-vous :

Rejoignez nos 70 000 abonnés (plus d'infos) depuis 1998 et recevez toute l'info sur les moteurs chaque semaine !

 
Les blogs d'Abondance
Abondance-Actu :
Toute l'actualité quotidienne des moteurs de recherche et du référencement.
Abondance-Info :
Quelques réflexions sur les moteurs de recherche et le référencement.
Abondance-Pro :
Le sommaire de la lettre professionnelle "Recherche et Référencement".
Abondance-Abonnés :
Le blog des abonnés payants.
 



 
 Recherche sur le site Abondance :

Tout Abondance
Toute l'actu depuis 1998


 

 

Messages précédents

 
Les Pages Jaunes localisent leurs informations et ...
Google pourrait collaborer avec la NSA
Google Livres : le ministère de la justice américa...
Bing étend son partenariat avec Facebook
Google veut concurrencer l'iPad
Google News a ses étoiles aux Etats-Unis
Google développerait un AppStore pour Google Apps
Google paye 1 337 dollars si vous trouvez une fail...
Steve Jobs se paye Google et Adobe
Goojje, copie de Google en Chine

 

Archives

 
juillet 2007
août 2007
septembre 2007
octobre 2007
novembre 2007
décembre 2007
janvier 2008
février 2008
mars 2008
avril 2008
mai 2008
juin 2008
juillet 2008
août 2008
septembre 2008
octobre 2008
novembre 2008
décembre 2008
janvier 2009
février 2009
mars 2009
avril 2009
mai 2009
juin 2009
juillet 2009
août 2009
septembre 2009
octobre 2009
novembre 2009
décembre 2009
janvier 2010
février 2010

 

Lettres d'actualité

 
Actu Moteurs : revue de presse hebdomadaire (gratuite)
Recherche & Référencement : lettre professionnelle mensuelle (payante)

 
Chercher sur le Web avec Mozbot :

Chercher sur :
Web international
Web francophone
Un site du Réseau Abondance (english version : Search Engine Tools) :
Information : Abondance - Goossip - Forums Abondance - Boutique Abondance - Livre Référencement
Outils : Outiref - Visiref - Keyword Search Engine - Spider Simulator - Soumission-Manuelle - Flash Moteurs - Moklic
Divers / Jeux : Googlefight - Googland - Klevener
Moteurs de recherche : Mozbot.fr - Mozbot.com - Mozbot.co.uk - Motref - Grifil.net - Biomalin - Foot Engine - SearchWings
Applicatifs du site Abondance réalisés par les sociétés Brioude Internet Référencement et Iseom