vendredi 31 octobre 2008 


Accueil > Actualité des moteurs de recherche et du référencement >

Google teste des résultats plus accessibles

Envoyer a un ami Version imprimable    

Les Google Labs (laboratoires de R&D de Google) proposent une division appelée "Experimental search" dans laquelle de nouvelles interfaces de rendus de résultats sont testées.

Depuis peu, Google y propose l'option "Accessible View" qui permet de naviguer dans les résultats du moteur grâce aux touches du clavier, tout en agrandissant les résultats à l'écran, pour les mal-voyants notamment. Pour ceux qui utilisent un outil de synthèse vocale, les résultats sont également énoncés automatiquement. L'outil est disponible sur Firefox 3 uniquement, mais l'agrandissement des résultats fonctionne également sur Chrome et Safari.-.

Accessible View by Google
 
Source de l'image : Abondance



Plus d'infos :
http://www.google.com/experimental/

Source(s) :
Google?s "Accessible View" Experiment (Google Blogoscoped)

Articles connexes sur ce site :
- Searchmash, le site expérimental de Google (4 octobre 2006)
- Les Google Labs proposent de nouvelles interfaces utilisateurs (10 octobre 2007)
- Nouveau service de recherche vocale pour Google (10 avril 2007)
- Google dévoile ses tests d'interface (18 mai 2007)

Toutes les pages du réseau Abondance pour la requête google+experimental...
Toutes les pages du Web pour la requête google experimental...

Wikio


<< Accueil
 

Accueil > Actualité des moteurs de recherche et du référencement >

Live Search propose des raccourcis de recherche dans ses pages de résultats

Envoyer a un ami Version imprimable    

Le moteur Live Search de Microsoft vient d'annoncer une nouvelle fonctionnalité avec des résultats "immédiats", insérés dans la page de réponse sur certaines requêtes ayant trait à des domaines encyclopédiques ("quelle est la hauteur de l'Everest ?"), des demandes de trafic routier, l'horoscope, etc.

Bref, des raccourcis de recherche déjà adoptés par la plupart de ses concurrents (les fameuses "Onebox" de Google notamment) et qui sont bien pratiques pour les internautes. Ces raccourcis ne semblent, en revanche, pas fonctionner sur la version française du moteur, ce qui est bien dommage...

Live Search 1
 
Live Search 1
 
Source de l'image : Abondance



Plus d'infos :
http://www.live.com/

Source(s) :
"I don't need ten blue links ? just give me the answer!" (Live)

Articles connexes sur ce site :
- Tous les résultats des Jeux Olympiques de Pékin avec votre moteur de recherche favori (8 août 2008)
- Suivez l'Euro avec les moteurs de recherche (10 juin 2008)
- Les raccourcis de recherche sur Google (29 septembre 2004)
- Les résultats "OneBox" dans Google (novembr e2007)
- Qu'est-ce que la "onebox" sur Google ? (mars 2008)

Toutes les pages du réseau Abondance pour la requête onebox...
Toutes les pages du Web pour la requête onebox...

Wikio


<< Accueil
 

Accueil > Actualité des moteurs de recherche et du référencement >

L'encyclopédie collaborative Knol disponible en français

Envoyer a un ami Version imprimable    

Google vient d'ouvrir Knol, son encyclopédie collaborative concurrente de Wikipedia, aux internautes français désireux de rédiger du contenu dans la langue de Molière (mais également, et c'est une nouveauté, en italien et en allemand). De nombreux articles sont d'ores et déjà disponibles en français, dans de très nombreux domaines.

"Nous avons lancé Knol parce ce que nous avons perçu une attente sur le web. Internet est une source gigantesque d'informations, mais une grande partie de la connaissance des internautes n'est pas en ligne", souligne Cédric Dupont, chef de produit Knol. "Knol permet aux internautes de partager leurs connaissances avec une communauté. Nous sommes ravis de lancer Knol en français, donnant ainsi aux francophones la possibilité d'interagir avec la communauté" conclut-il.

Knol, lancé en juillet dernier aux Etats-Unis, permet aux auteurs (disposant d'un compte Gmail) d'inclure des références, de faire des liens vers des informations complémentaires et d'interagir avec les lecteurs. Ces derniers peuvent facilement commenter, noter ou faire une critique d'un Knol (article ou "unité de savoir" dans le jargon du site).

L'avenir dira si cette encyclopédie en ligne concurrence ou complète Wikipedia, même si le succès outre-Atlantique n'est pour l'instant pas foudroyant... Knol existe désormais en huit langues: anglais, arabe, espagnol, portugais, coréen, français, italien et allemand.

Knol France
 
Source de l'image : Abondance



Plus d'infos :
http://knol.google.com/k/knol/Home?hl=fr

Source(s) :
Google Knol

Articles connexes sur ce site :
- Knol, le Wikipedia de Google, est en ligne (24 juillet 2008)
- Knol, le nouveau projet collaboratif de Google (14 décembre 2007)
- Wikiasari, le moteur anti-Google de Wikipedia (27 décembre 2006)

Toutes les pages du réseau Abondance pour la requête knol...
Toutes les pages du Web pour la requête knol...

Wikio


<< Accueil
 

jeudi 30 octobre 2008 


Accueil > Actualité des moteurs de recherche et du référencement >

32 millions de $ pour Like.com, moteur basé sur la reconnaissance d'images

Envoyer a un ami Version imprimable    

Le moteur de recherche Like.com, qui a bâti sa spécificité sur la recherche de produits similaires et les technologies de reconnaissance d'images (par exemple le fait de proposer des produits de même couleur qu'un bien déjà sélectionné ou tout simplement qui "ressemble" à un produit dont vous avez uploadé la photo), vient de lever 32 millions de $ avec plusieurs investisseurs dont Menlo Ventures et Crosslink Capital.

Selon TechCrunch, la société serait aujourd'hui évaluée à hauteur de 100 millions de $. Cette levée de fonds, en pleine crise économique et financière, montre bien l'importance future des techniques de reconnaissances de formes, de couleurs et de textures dans les images et les vidéos, ainsi que que la reconnaissance vocale dans les vidéos et les fichiers audio pour ce type d'outils dans l'avenir...

Like.com
 
Source de l'image : Abondance


Plus d'infos :
http://www.like.com/

Source(s) :
US: Deux énormes levées de fonds, $32 millions pour Like.com et $16 millions pour Admob (TechCrunch)

Articles connexes sur ce site :
- Like.com, pour chercher sur des images semblables (14 novembre 2006)
- Google veut appliquer le PageRank aux images (29 avril 2008)
- Les technologies de reconnaissance de formes sur le Web : Like.com, Riya, LTU et ADCIS (mars 2007)
- Nouveau moteur images et reconnaissance de formes chez Exalead (19 avril 2007)
- Reconnaissance faciale : Google lorgne vers Exalead (29 mai 2007)
- Hitachi travaillerait sur la reconnaissance d'images (27 juillet 2007)
- Google vers la reconnaissance de formes (17 août 2006)

Toutes les pages du réseau Abondance pour la requête reconnaissance formes...
Toutes les pages du Web pour la requête reconnaissance formes...

Wikio


<< Accueil
 

Accueil > Actualité des moteurs de recherche et du référencement >

Les Google Street Views disponibles en Espagne et en Italie

Envoyer a un ami Version imprimable    

Les Google Street Views, ou visions panoramiques à 360° des rues de nombreuses grandes villes dans l'outil Google Maps, ont été lancées à la mi-octobre en France, puis quelques jours plus tard en Espagne (Madrid, Barcelone, Valence, Seville). C'est maintenant au tour de l'Italie de se voir dotée de ce système dans certaines de ses plus grandes villes (Milan, Florence, Rome et le Lac de Come). On apercevra sur les exemples ci-dessous la célèbre Sagrada Familia de Barcelone et, pour les sportifs, le stade San Siro de Milan :

Sagrada Familia
 
Source de l'image : Abondance


Stade San Siro
 
Source de l'image : Abondance



Plus d'infos :
http://maps.google.it/
http://maps.google.es/

Source(s) :
Google Maps Street View (Italie) (Google)
Street View en Google Maps (Espagne) (Google)

Articles connexes sur ce site :
- Les Google Street Views disponibles en France (15 octobre 2008)
- Les "Google Cars" pas bienvenues en Allemagne... (3 octobre 2008)
- Google Maps lance les Street Views en France à l'occasion du Tour de France (3 juillet 2008)
- Un procès pour Google Street Views (7 avril 2008)
- Le Pentagone ne veut pas de Google Earth sur ses bases (7 mars 2008)
- Google Maps propose des vues panoramiques de rues et des Mapplets (30 mai 2007)
- Google va flouter les visages dans Street Views (25 mai 2008)
- Google Maps raye une ville entière de ses "Street Views" (4 juin 2008)

Toutes les pages du réseau Abondance pour la requête google street views...
Toutes les pages du Web pour la requête google street views...

Wikio


<< Accueil
 

mercredi 29 octobre 2008 


Accueil > Actualité des moteurs de recherche et du référencement >

Le plugin Exploredge disponible en version 2.0

Envoyer a un ami Version imprimable    

Exploredge est un outil - assistant de recherche qui, pour chaque requête, affiche face à la page de résultats un module éditorial complet autour du mot clé par analyse sémantique. L'outil vient de sortir en version 2.0 avec comme principales fonctionnalités :
- Une prise en compte des moteurs majeurs et principaux sites de recherche (Ebay, Wikio, Exalead, Wikipedia, Amazon, Technorati, Ask, Dailymotion, Youtube, etc.) via un lancement simultané multi moteurs et une "interception des mots-clé à partir des moteurs".
- L'univers sémantique de la recherche est alors structurée par domaine et proposée à l'internaute.
L'outil est disponible sous la forme d'un plugin Firefox 3 et explore des domaines comme l'environnement et l'énergie, les loisirs, l'entreprise, la culture, etc. Il est téléchargeable gratuitement sur le site de l'éditeur :

Exploredge
 
Source de l'image : Exploredge



Plus d'infos :
http://www.exploredge.com/fr/

Source(s) :
Abondance

Articles connexes sur ce site :
- Exploredge, assistant de recherche en ligne (1er juin 2007)

Toutes les pages du réseau Abondance pour la requête sémantique...
Toutes les pages du Web pour la requête sémantique...

Wikio


<< Accueil
 

Accueil > Actualité des moteurs de recherche et du référencement >

Google signe un accord avec les éditeurs et auteurs américains pour 125 millions de $

Envoyer a un ami Version imprimable    

Google était en procès depuis plusieurs mois avec des auteurs et éditeurs américains (The Authors Guild, Association of American Publishers, etc.) dans le cadre de son outil Google Book Search. Le problème touche à son terme actuellement avec un jugement lui donnant la possibilité de continuer à scanner les livres, contre une somme de 125 millions de $, tout en partageant les revenus générés, selon les termes suivants :

Si le Règlement de recours collectif est approuvé, Google pourra continuer à numériser des Livres et Hors-textes soumis aux copyrights ou droits d'auteurs, à développer une base de données électronique de livres, à vendre des abonnements à ladite base de données à des écoles, sociétés ou autres institutions, à vendre des livres aux utilisateurs et à intégrer des annonces aux pages de présentation de livres. Google versera aux détenteurs de droits 63 % des revenus générés par lesdites utilisations , via un registre de droits sur les livres ("Registre"), qui distribuera ces revenus aux détenteurs de droits des livres et hors-textes, énumérés dans le Registre. La distribution sera effectuée conformément à un accord passé avec les auteurs-éditeurs et un plan de répartition, faisant partie intégrante de l'Accord de règlement de recours collectif.

Le projet de Règlement de recours collectif autorisera en outre Google à fournir aux bibliothèques d'enseignement public et supérieur un accès gratuit aux bases de données de livres. Certaines bibliothèques qui fournissent à Google des livres à numériser, se voient accorder un usage limité et sans présentation des livres. Ces utilisations sont mentionnées dans l'Avis et l'Accord de règlement de recours collectif.

Les détenteurs de droits auront la possibilité d'interdire à Google tout usage avec présentation de leurs livres ou hors-textes. Ces usages avec présentation sont mentionnés dans le projet d'Avis et l'Accord de règlement de recours collectif. Les détenteurs de livres en librairie devront mentionner sur le Registre s'ils souhaitent que leurs livres soient utilisés par Google pour l'un ou l'autre de ces usages avec présentation. Les livres épuisés seront automatiquement inclus dans tous les usages avec présentation jusqu'à mention contraire de(s) détenteur(s) de droits du livre.

Google débourse la somme de 34,5 millions de USD pour l'établissement du Registre et les autres coûts liés à la gestion du Règlement de recours collectif. Le Registre permettra entre autres de situer les auteurs, éditeurs et autres détenteurs de droits et de verser auxdits détenteurs de droits les revenus générés par les utilisations de Google.

Google versera en outre la somme de 45 millions de USD afin de résoudre les procès en cours entamés par les détenteurs de droits dont Google a numérisé livres et hors-textes sans leur permission à compter de la date à laquelle les membres du recours doivent notifier les parties s'ils souhaitent se retirer du Règlement de recours collectif ("Date limite d'exclusion"). Lesdits détenteurs de droits pourront déposer leur plainte afin de percevoir le paiement comptant. Le tribunal déterminera la Date limite d'exclusion. Cette date sera alors affichée sur le présent site Web et indiquée dans l'Avis officiel approuvé par le tribunal.

Le projet d'Avis et l'Accord de règlement de recours collectif exposent l'intégralité des termes financiers et autres termes du projet de Règlement, y compris les coûts des abonnements et des livres ainsi que la procédure de distribution des revenus générés par la vente d'abonnements ou de livres ou par la publicité, aux détenteurs de droits.


Un site web a ét émis en ligne par Google et sera entièrement "est dédié au Règlement de recours collectif concernant le copyright ou les droits d'auteur de Google Recherche de Livres".

Google Book Search
 
Source de l'image : Google Book Search



Plus d'infos :
http://books.google.com/booksrightsholders/

Source(s) :
Authors, Publishers, and Google Reach Landmark Settlement (Google)
New chapter for Google Book Search (Google)

Articles connexes sur ce site :
- Les auteurs américains attaquent Google Print (22 septembre 2005)
- Google décale son programme Google Print et Amazon France recherche dans le contenu des livres (15 août 2005)
- Nouvelle plainte contre Google Print (20 octobre 2005)
- Les éditions de La Martinière attaquent Google en justice (6 juin 2006)
- Le SNE contre Google (30 octobre 2006)

Toutes les pages du réseau Abondance pour la requête google livres...
Toutes les pages du Web pour la requête google livres...

Wikio


<< Accueil
 

Accueil > Actualité des moteurs de recherche et du référencement >

Global Network Initiative : Google, Microsoft et Yahoo! s'allient dans la lutte pour les Droits de l'Homme

Envoyer a un ami Version imprimable    

Plusieurs sociétés et organismes du Web, dont Google, Microsoft et Yahoo!, ont annoncé hier la création du projet "Global Network Initiative" qui a pour but de lutter pour les Droits de l'Homme dans le Monde. Parmi les initiateurs du projet, on trouve également des organisation luttant déjà dans ce domaine comme Human Rights First, Committee to Protect Journalists, Human Rights Watch et Human Rights in China.

Voici le descriptif du projet, issu du site web officiel de l'organisme :

Les sociétés du secteur des technologies de l?information et des communications (TIC) de tous les pays du monde ? Amérique du Nord et du Sud, Europe, Afrique, Asie, Moyen-Orient, etc. ? subissent des pressions croissantes des États désireux de les voir appliquer les lois et réglementations nationales dans un sens qui pourrait contrevenir aux principes internationalement reconnus sur lesquels reposent les droits de l'homme relatifs à la liberté d'expression et au respect de la vie privée.

Un groupe multi-partenaires d'entreprises, d'organisations de la société civile (y compris d'organisations de protection des droits de l'homme et de la liberté de la presse), d'investisseurs et d'universitaires souhaitant traiter ce problème s'est constitué il y a deux ans et a entrepris une vaste démarche collaborative pour faire progresser la protection et la diffusion de la liberté d'expression et du respect de la vie privée dans le secteur TIC. C'est ainsi qu'a été créée une Initiative chargée de faire avancer ces questions.


Fruit de deux ans de travail impliquant également des universitaires, le projet est lancé à l'occasion du 60ème anniversaire de la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme.

Global Network Initiative
 
Source de l'image : Global Network Initiative



Plus d'infos :
http://www.globalnetworkinitiative.org/

Source(s) :
Yahoo! Launches Initiative To Protect Free Expression and Privacy for Internet Users (Yahoo!)
New steps to protect free expression and privacy around the world (Google)

Articles connexes sur ce site :
- Un moteur de recherche cubain très... Fidel (20 février 2007)
- Google News censuré en Chine (30 novembre 2004)
- Google filtre l?actualité en Chine (28 septembre 2004)
- La Chine bloque YouTube et Google News (19 mars 2008)
- Google s'autocensure pour s'implanter en Chine (26 janvier 2006)

Toutes les pages du réseau Abondance pour la requête censure...
Toutes les pages du Web pour la requête censure...

Wikio


<< Accueil
 

mardi 28 octobre 2008 


Accueil > Actualité des moteurs de recherche et du référencement >

Exalead lance CloudView, plateforme d'accès à l'information d'entreprise

Envoyer a un ami Version imprimable    

[Article partiellement écrit sur la base d'un communiqué de presse officiel de la société Exalead]

Exalead annonce le lancement d'Exalead CloudView, une plate-forme d'accès à toutes les informations de l'entreprise et à toutes les sources externes de données.

Les systèmes d'information des entreprises sont souvent confinés dans des limites techniques (silos d'information par applications), des limites organisationnelles (applications métiers spécifiques isolées) et dans les propres limites de l'entreprise (pare-feux). Pourtant, l'information ne connaît plus de frontières et la réponse aux besoins des utilisateurs se trouve dans un "nuage de données" (information cloud) reposant aussi bien sur les bases de données et applications internes que sur les PC, les PDA, les systèmes d'informations des partenaires et jusqu'aux informations publiques accessibles sur le Web.

Exalead CloudView est une plate-forme industrielle de recherche et d'accès à l'information, capable de prendre en compte toutes les sources de données du "nuage informationnel", que l'information soit structurée ou non (comme par exemple les courriels ou les blogs) pour bâtir des applications métiers étendues et ainsi renforcer l'agilité de l'entreprise.

Le premier verrou qui bloque l'informatique d'entreprise est la propension des applications à générer leurs propres silos de données isolés du reste du système d'information. Malgré les ERP et la popularité des outils d'intégration (ETL), les entreprises souffrent aujourd'hui du compartimentage de leurs données qui empêche l'exploitation globale de leur patrimoine informationnel. Plus encore, les utilisateurs métiers appellent dès aujourd'hui une nouvelle génération de systèmes d'accès à l'information qui améliore la pertinence de l'information et l'analyse contextuelle des données.

La plate-forme Exalead CloudView veut lever ce verrou en offrant un accès transversal aux données de l'entreprise quelles qu'en soient les sources et formats et indépendamment des applications d'origine. Il est ainsi possible de croiser, manipuler, visualiser, interpréter et enrichir des données issues d'applications hétérogènes pour mieux appréhender l'information, son contexte, ses interactions, ses conséquences, en tirer toute la valeur et prendre ainsi de meilleures décisions.

CloudView représente une évolution de la plate-forme exalead one:search, avec une nouvelle architecture conçue pour mieux répondre aux besoins croissants d'adaptation des entreprises modernes. La gamme de solutions CloudView d'Exalead®, inclut Exalead CloudView OEM, disponible dans le courant du dernier trimestre 2008 et Exalead CloudView Search, disponible au premier semestre 2009.


Exalead
 
Source de l'image : Exalead



Plus d'infos :
http://www.exalead.fr/

Source(s) :
Exalead® lance Exalead CloudView, sa nouvelle plate-forme d'accès à l'information en entreprise, pour libérer l'accès des entreprises à leur "nuage informationnel" (Exalead)

Articles connexes sur ce site :
- Exalead va aux Pays-Bas (22 septembre 2008)
- Nouveau moteur d'images pour Exalead (11 septembre 2008)
- Nouveau moteur images et reconnaissance de formes chez Exalead (19 avril 2007)
- Exalead lance officiellement son réseau social Baagz (22 août 2008)
- Exalead : au tour de la vidéo ! (10 mai 2007)


Toutes les pages du réseau Abondance pour la requête exalead...
Toutes les pages du Web pour la requête exalead...

Wikio


<< Accueil
 

Accueil > Actualité des moteurs de recherche et du référencement >

123People, un moteur de personnes qui pose quelques questions...

Envoyer a un ami Version imprimable    

Le moteur 123People.com est un outil d'origine européenne (ses concepteurs sont basés en Autriche) qui permet de trouver des informations sur des personnes qui ont "laissé des traces" sur Internet : adresse e-mail, photos, vidéos, numéro de téléphone, informations issues de réseaux sociaux (MySpace, Twitter, Facebook, Wikipedia et autres), etc.

Le moteur "renifle" toutes les données portant sur une personne, le contenu ou les articles qui lui ont été éventuellement consacrés, et les rassemble sous une même interface. Bref, un profil complet de l'internaute ainsi que de son "e-réputation"... D'autres outils, comme Spock, avaient également tracé la voie dans ce sens par le passé.

123People a beau dire que toutes les données ainsi collectées sont publiques et disponibles librement sur la Toile, les protecteurs des données privées, déjà mises à mal au quotidien sur les réseaux, vont adorer... D'autant plus qu'il ne semble pas exister de possibilité d'exclure de l'affichage telle ou telle information proposée par le site...

Voici ce que l'outil donne sur mon nom, c'est effectivement étonnant, j'ai même découvert des pages web parlant de moi que je ne connaissais pas (même si je ne passe pas mes journées à traquer ce que l'on dit de moi sur le Web..)... :

123People
 
Source de l'image : Abondance



Plus d'infos :
http://www.123people.com/

Source(s) :
Abondance (Yahoo!)

Articles connexes sur ce site :
- Spock traque votre profil sur le Web (9 août 2008)
- Un outil pour généalogistes américains... (25 avril 2007)
- Google profile ses utilisateurs (17 décembre 2007)

Toutes les pages du réseau Abondance pour la requête profil...
Toutes les pages du Web pour la requête profil...

Wikio


<< Accueil
 

Accueil > Actualité des moteurs de recherche et du référencement >

Google Earth arrive sur l'iPhone

Envoyer a un ami Version imprimable    

Google a annoncé depuis hier la disponibilité de son logiciel Google Earth, proposant des vues satellites de la Terre, sur l'iPhone d'Apple. La plupart des fonctions déjà disponibles sur le logiciel sont disponibles dans cette nouvelle mouture : vues satellites, 3D, géolocalisation d'articles de Wikipedia, recherche de lieux, visualisation de 8 millions de photos extraites du site Panoramio, etc.

Le tout, bien sûr, accessible depuis le bout des doigt via l'écran multitouch de l'iPhone... L'outil est disponible en téléchargement pour iPhone (version 2.1) et iTouch (2.1.1.) en 18 langues et pour 22 pays sur l'App Store d'Apple.

Google Earth iPhone 1 Google Earth iPhone 2
 
Source des images : Google



 
Source de la vidéo : Google



Plus d'infos :
http://phobos.apple.com/WebObjects/MZStore.woa/wa/viewSoftware?id=293622097&mt=8

Source(s) :
Introducing Google Earth for iPhone (Google)
Google Earth now available for iPhone (Google)
Google Earth Comes to iPhone and iPod touch (Google)

Articles connexes sur ce site :
- Google aime l'iPhone (et inversement...) (17 janvier 2008)
- AOL adapte son moteur de recherche à l'iPhone (16 avril 2008)
- Google prêt pour l'iPhone (5 décembre 2007)
- Picasa prêt pour l'iPhone (17 décembre 2007)
- Exalead s'adapte à l'iPhone (29 novembre 2007)
- Les Pages Jaunes s'adaptent à l'iPhone (27 juin 2008)

Toutes les pages du réseau Abondance pour la requête iphone...
Toutes les pages du Web pour la requête iphone...

Wikio


<< Accueil
 

lundi 27 octobre 2008 


Accueil > Actualité des moteurs de recherche et du référencement >

Inquisitor, le plugin de Yahoo!, disponible sur Firefox et Internet Explorer

Envoyer a un ami Version imprimable    

Yahoo! avait racheté en mai dernier le plugin Inquisitor, qui permet notamment de proposer des mots clés au fur et à mesure de la saisie de lettres dans le champ de recherche intégré dans le navigateur, un peu comme l'option "Search Assist" déjà proposée sur le Web par Yahoo! depuis quelques mois ou Google Suggest, intégré par défaut par le moteur de recherche leader depuis peu.

La première version d'Inquisitor n'était disponible que sur le navigateur Safari et on se doutait bien que de nouvelles versions allaient arriver, permettant une plus large diffusion de l'outil. C'est le cas maintenant avec les versions pour Firefox et Internet Explorer qui viennent de voir le jour. Au programme toujours, des requêtes possibles commençant par les lettres demandées au fur et à mesure de leur saisie, mais également des propositions de sites web, parfois en fonction des sites dernièrement visités par l'utilisateur. A vous de le tester !

Inquisitor
 
Source de l'image : Yahoo!



Plus d'infos :
http://www.inquisitorx.com/

Source(s) :
Inquisitor Expands to Firefox and IE (Yahoo!)

Articles connexes sur ce site :
- Yahoo! améliore Inquisitor, son plug-in de recherche pour Mac (14 août 2008)
- Yahoo! rachète le plug-in Inquisitor pour le navigateur Safari (12 mai 2008)
- Inquisitor propose des résultats à la volée (2 novembre)

English version: Inquisitor, the Yahoo! plugin, now available on Firefox and Internet Explorer

Toutes les pages du réseau Abondance pour la requête inquisitor...
Toutes les pages du Web pour la requête inquisitor...

Wikio


<< Accueil
 

Accueil > Actualité des moteurs de recherche et du référencement >

Nouveautés pour In Quotes, l'outil de recherche de citations de Google News

Envoyer a un ami Version imprimable    

En avril dernier, Google lançait sur son outil de recherche d'actualités (Google News) un système d'extraction de citations nommé "Google In Quotes". Dans cette première version, l'extraction de citations s'effectuait sur le mois qui venait de s'écouler. Dorénavant, le moteur vient d'annoncer que la recherche pouvait s'effectuer sur les cinq dernières années.

La page d'accueil de l'outil, qui abrite une sélection de citations des deux candidats à l'élection américaine (McCain et Obama), est également configurable avec les personnes et les sujets de votre choix (parmi une liste prédéfinie cependant). Voici ainsi ce qu'ont dit Eric E. Schmidt et Steve Ballmer (CEO de Google et de Microsoft) sur leur concurrent respectif :

AlphaJet
 
Source de l'image : Abondance



Plus d'infos :
http://labs.google.com/inquotes/
http://labs.google.com/inquotes/#edition=4

Source(s) :
Five years of quotes in Google News (Google)

Articles connexes sur ce site :
- Google In Quotes analyse les citations des hommes politiques (30 septembre 2008)
- Citations dans Google News, indications de trafic et vidéos YouTube dans GoogleMaps, Google Trafic à Maubeuge et Bordeaux... (18 avril 2008)
- Plus d'infos sur les commentaires dans Google News (25 mars 2008)
- Meilleure recherche de sources sur Google News (31 décembre 2007)
- Google News propose aux éditeurs d'ajouter des commentaires (9 août 2007)

English version: Updating of In Quotes, a quote extraction search tool within Google News

Toutes les pages du réseau Abondance pour la requête citations...
Toutes les pages du Web pour la requête citations...

Wikio


<< Accueil
 

Accueil > Actualité des moteurs de recherche et du référencement >

La flotte aérienne de Google s'enrichit d'un jet

Envoyer a un ami Version imprimable    

Si l'on en croit le New York Times, la société Google aurait fait l'acquisition d'un nouvel avion, après ses Boeing 757 et 767 et ses deux Gulfstream V, sous la forme d'un Dornier - Dassault-Breguet Alpha Jet, un avion de chasse bien connu en France puisque c'est sur ce type d'appareil que vole la célèbre Patrouille de France.

Toute la flotte - qui appartient en fait à l'entreprise H211 LLC, elle-même propriété de Sergey Brin, Larry Page et Eric Schmidt, les trois dirigeants de Google - est basée sur l'aéroport de Moffett Field, qui appartient à la Nasa et qui se trouve très près des quartiers généraux de l'entreprise, à Mountain View en Californie.

AlphaJet
 
Source de l'image : New York Times



Plus d'infos :
http://www.patrouilledefrance.com/

Source(s) :
A New (Fighter) Jet for Google?s Founders? (New York Times)
NASA: Google execs' fighter jet is for research (Mountain View Voice)

Articles connexes sur ce site :
- Google s'envoie en l'air... (13 septembre 2005)
- Le garage de l'avion des co-fondateurs de Google sur une piste de la Nasa coûte 1,3 millions de $ par an ! (20 spetembre 2007)
- Google va collaborer avec la Nasa (29 septembre 2005)
- Une petite recherche avant de prendre l'avion ? (28 novembre 2005)

English version: Google's Air fleet have been enriched with a Jet

Toutes les pages du réseau Abondance pour la requête avion...
Toutes les pages du Web pour la requête alpha jet...

Wikio


<< Accueil
 

jeudi 23 octobre 2008 


Accueil > Actualité des moteurs de recherche et du référencement >

Besoin d'infos : nouveau look, nouvelles options

Envoyer a un ami Version imprimable    

Le site "Besoins d'Infos", basé sur un système de questions / réponses en langage naturel, et lancé en mars 2007, vient de mettre en ligne une nouvelle version de son outil. Au programme :
- Un relooking "plus moderne et plus épuré".
- Un nouveau moteur en langage naturel développé entièrement en interne, qui a pour ambition de devenir à terme une référence en matière de sémantique Web.
- L'apparition de plus en plus fréquente de réponses courtes directement dans les pages de résultats (testez des requêtes comme "qui a gagné Roland Garros en 1999 ?" ou "code postal d'angoulême").
- L'apparition d'une sélection de réponses synthétiques et multiples (évitant à l'internaute de resélectionner son info). Exemples : "où louer un véhicule ?" ou "réduire déchets"...

A vous de tester cet outil innovant, qui reprend l'idée du moteur AskJeeves à ses débuts, et qui peut répondre très rapidement à bon nombre de questions...

Besoin d'infos
 
Source de l'image : Besoin d'infos



Plus d'infos :
http://www.besoindinfo.com/

Source(s) :
Abondance

Articles connexes sur ce site :
- Besoin d'infos, le nouvel Infoclic (21 mars 2007)
- Besoin d'infos sur l'environnement et le développement durable ? (19 mars 2008)
- Besoin d'Infos publie son bêtisier 2007 (3 avril 2008)
- Besoin d'infos sur les présidentielles ? (11 avril 2007)

Toutes les pages du réseau Abondance pour la requête besoin d'infos...
Toutes les pages du Web pour la requête besoin d'infos...

Wikio


<< Accueil
 

Accueil > Actualité des moteurs de recherche et du référencement >

SEO Camp publie une étude sur le métier de référenceur en France

Envoyer a un ami Version imprimable    

[Article partiellement repris du blog de l'association SEO Camp]
David Durand-Pichard, le vice-président de l'association de référenceurs SEO Camp, et chargé des questions liées à l'emploi, a présenté en fin de semaine dernière les résultats de l'étude qui a été menée cet été auprès d'une centaine d'employeurs et de recruteurs.

Selon cette étude :
- Plus de 54% des référenceurs recrutés en France sont des autodidactes. Certains sont plus spécifiquement autodidactes en référencement, disposant par ailleurs des diplômes les plus divers. Tous les chemins semblent mener au SEO : il ne se dégage pas aujourd'hui de filière, ni de parcours type, pour exercer ce métier.

- Deux tiers des entreprises qui recrutent ne reçoivent qu'en moyenne 5 CV par poste. De l'aveu même des employeurs, les profils des candidats présentent des niveaux très divers, souvent insuffisants. Bref, il existe plus d'offre que de demande et les "bons" référenceurs restent des perles rares...

- Les salaires des référenceurs juniors sont compris entre 20 et 30 k?, 80% des salaires étant compris dans la fourchette 23-29 k?. Les salaires de personnes confirmées se situent plutôt dans la fourchette 32 - 35 k?, et les ?experts? reconnus (mais qui constituent un club très fermé) se voient plutôt offrir des salaires entre 45 et 52 k?.

Android Project 2
 
Source de l'image : SEO Camp



Plus d'infos :
http://www.seo-camp.org/blog/wp-content/uploads/2008/10/l%25e2%2580%2599emploi-dans-le-referencement.ppt (Format PPT)

Source(s) :
Etude sur l'emploi dans le référencement (SEO Camp)

Articles connexes sur ce site :
- L'association SEOCamp lance une étude sur l'emploi dans le référencement (26 juin 2008)
- SEOCamp, nouvelle association de référenceurs (12 décembre 2007)
- SEOCamp : l'association est créée (4 mars 2008)

English version: SEO Camp publishes a study about the profession as a "search engine optimizer" consultant in France

Toutes les pages du réseau Abondance pour la requête seo camp...
Toutes les pages du Web pour la requête seo camp...

Wikio


<< Accueil
 

Accueil > Actualité des moteurs de recherche et du référencement >

Google publie le code source d'Android

Envoyer a un ami Version imprimable    

Google vient d'annoncer qu'il "ouvrait" le code source d'Android pour en faire un projet à 100% Open Source, sous licence Apache. Un nouveau site, baptisé "Android Open Source Project", propose de nombreux outils comme des listes de diffusion, des guides de programmation ainsi, bien sûr, que le code source lui-même. Google espère ainsi que la communauté des développeurs va faire croître les applications disponibles pour sa plate-forme d'applications mobiles.

Android Project
Android Project 2
 
Source de l'image : Android



Plus d'infos :
http://source.android.com/

Source(s) :
Android is now Open Source (Google)

Articles connexes sur ce site :
- Google Android : un concours doté de 10 millions de $ de prix (13 novembre 2007)
- Le Gphone se mute en Android, association de 34 sociétés du monde du mobile (5 novembre 2007)
- Un nouveau SDK pour Android (2 octobre 2008)
- Google Android : lancement d'un kit pour développeurs informatiques (13 novembre 2007)

English version: Google releases the source code for Android

Toutes les pages du réseau Abondance pour la requête android...
Toutes les pages du Web pour la requête android...

Wikio


<< Accueil
 

Accueil > Actualité des moteurs de recherche et du référencement >

Google / Yahoo! : l'un engrange les bénéfices, l'autre licencie...

Envoyer a un ami Version imprimable    

Il y a quelques jours de cela, Google publiait des résultats financiers qui montraient que sa petite entreprise ne connaissait pas la crise, avec des bénéfices de 1,3 milliard de dollars pour un chiffre d'affaires de 5,54 milliards, soit une progression de 31% en un an.

Quelques heures plus tard, c'était au tour de Yahoo! d'annoncer ses résultats avec un bénéfice net de 54,3 millions de dollars, alors qu'il était de 151 millions douze mois plus tôt... Résultat : Yahoo! devrait licencier 10% de ses effectifs mondiaux, soit 1 500 postes, après le millier déjà effectué en début d'année. On ne sait pas encore quels domaines/services et quels pays seront touchés en premier lieu.

Yahoo! espère ainsi effectuer des économies de 400 millions de dollars et enrayer la grave crise qui l'agite. Sera-ce suffisant pour le portail et son CEO Jerry Yang (photo ci-dessous) ? On l'espère pour eux...

Jerry Yang
 
Source de l'image : Yahoo!



Plus d'infos :
http://info.yahoo.com/

Source(s) :
Yahoo! Reports Third Quarter 2008 Financial Results (Yahoo!)
Google Announces Third Quarter 2008 Results (Google)

Articles connexes sur ce site :
- Yahoo! va dégraisser (22 janvier 2008)
- Yahoo! fusionne ses équipes de recherche et de publicité (25 juin 2007)
- Yahoo! : Jerry Yang revient aux affaires... (19 juin 2007)
- Rachat de Doubleclick : Google licencie 300 personnes et revend Performics (3 avril 2008)

English version: Google / Yahoo! : One is reaping profits, the other dismisses...

Toutes les pages du réseau Abondance pour la requête licenciement...
Toutes les pages du Web pour la requête licenciement...

Wikio


<< Accueil
 

lundi 20 octobre 2008 


Accueil > Actualité des moteurs de recherche et du référencement >

First Click Free : Google veut indexer les contenus payants accessibles par mot de passe...

Envoyer a un ami Version imprimable    

Il y a quelques mois de cela, Google proposait une offre baptisée "First Click Free" sur Google News, son site de recherche dans l'actualité. L'idée est d'indexer les contenus payants d'un site web en faisant en sorte que l'éditeur du site permette l'accès à son contenu aux robots de Google. Ainsi, un site qui propose, par exemple, des articles dans une zone payante, accessible par mot de passe, va "reconnaître" le robot de Google et le "laisser passer" pour indexer les informations qu'il trouve par ce biais. Google ayant indexé ce contenu, il devient accessible à l'internaute pour ses recherches. Le principe du système voudrait alors que la première page ainsi trouvée de la zone payante soit visualisable gratuitement par l'usager, mais que la suite de sa navigation ne puisse pas se faire sans être abonné.

L'idée est assez étonnante, d'autant plus que Google nous propose ici de faire du cloaking, pratique qu'il a souvent dénoncée comme étant du spamdexing. D'autre part, certains éditeurs de sites web hésiteront certainement avant de fournir gratuitement à Google leur contenu payant...

Password
 
Source de l'image : Buckeye Secure



Plus d'infos :
http://www.google.com/support/news_pub/bin/answer.py?answer=40543&topic=11707

Source(s) :
First Click Free for Web Search (Google)

Articles connexes sur ce site :
- Facteurs bloquants : 18 façons de rater son référencement ! (mars 2005)
- Comment s'abonner (ou se réabonner) au site Abondance ?

English version: First Click Free: Google wants to index restricted payable content requiring loging in...

Toutes les pages du réseau Abondance pour la requête mot de passe...
Toutes les pages du Web pour la requête first click free...

Wikio


<< Accueil
 

vendredi 17 octobre 2008 


Accueil > Actualité des moteurs de recherche et du référencement >

iGoogle propose des vues en plan large pour ses widgets

Envoyer a un ami Version imprimable    

Les utilisateurs américains de iGoogle, le système de page d'accueil personnalisée du moteur de recherche, ont à leur disposition depuis hier une nouvelle version de l'outil offrant des vues "en plan large" des widgets proposés, permettant de voir une page plus grande proposant plus de contenu. Le tout sans quitter iGoogle, bien sûr, puisque le fait de "garder les internautes sous la main" semble être la vision stratégique commune à tous les outils du portail américain à l'heure actuelle...

Quelques détails ont également été changés dans l'interface, les onglets ayant été remplacés par des liens de navigation verticale sur la gauche.

iGoogle V2
 
Source de l'image : Google



Plus d'infos :
http://www.google.com/ig/v2landing

Source(s) :
New Canvas View Gadgets for iGoogle (Google)

Articles connexes sur ce site :
- iGoogle va se socialiser (2 juillet 2008)
- Les moteurs de recherche, avaleurs de trafic ? (8 octobre 2008)
- Les webmaster tools en widget sur iGoogle (4 mars 2008)
- iGoogle a son répertoire de thèmes (17 janvier 2008)
- Google ouvre une Sandbox iGoogle pour développeurs (22 avril 2008)
- Google Personalized Homepage devient iGoogle (2 mai 2007)

English version: iGoogle offers full-screen views of their widgets

Toutes les pages du réseau Abondance pour la requête igoogle...
Toutes les pages du Web pour la requête igoogle...

Wikio


<< Accueil
 

jeudi 16 octobre 2008 


Accueil > Actualité des moteurs de recherche et du référencement >

Google Translate : plus d'outils de traduction automatique

Envoyer a un ami Version imprimable    

Depuis longtemps, Google propose son outil "Google Translate" pour aider aux traductions automatiques de textes et de pages web en ligne. Il propose également depuis cette semaine un gadget ("widget") - l'annonce est récente mais l'outil était déjà disponible depuis de nombreux mois - et des balises concernant ces outils.

Le widget peut être installé sur une page web et propose la traduction automatique de son contenu dans la langue du lecteur. Le message ("Select langage" ci-dessous) est également traduit à la volée pour qu'il soit compréhensible par l'internaute. 35 langues de traduction sont proposées.

Google Translate Gadget
 
Source de l'image : Google


Le voici installé pour cette page :




Google propose également un attribut "class=notranslate" à ajouter dans vos codes HTML lorsque vous ne désirez pas qu'un texte soit traduit.

Exemple :
Email us at <span class="notranslate">sales at mydomain dot com</span>

Et si vous ne voulez pas qu'une page entière soit traduite, il suffit de rajouter cette balise meta dans la partie "HEAD" du document :

<meta name="google" value="notranslate">

Plus d'infos :
http://translate.google.com/
http://translate.google.com/translate_tools

Source(s) :
Helping you break the language barrier (Yahoo!)

Articles connexes sur ce site :
- Nouveau module de traduction pour Google (28 mai 2007)
Google travaille sur un nouveau module de traduction (9 juin 2005)
- Google propose un gadget de traduction pour sites web (19 novembr e2007)
- Google utilise son propre système de traduction automatique (25 octobre 2007)

English version: Google Translate: more tools for automatic translation

Toutes les pages du réseau Abondance pour la requête google translate...
Toutes les pages du Web pour la requête google translate...

Wikio


<< Accueil
 

mercredi 15 octobre 2008 


Accueil > Actualité des moteurs de recherche et du référencement >

Les Google Street Views disponibles en France

Envoyer a un ami Version imprimable    

Les Google Street Views, ou visions panoramiques à 360° des rues de nombreuses grandes villes, sont désormais disponibles en France depuis cette nuit. Après avoir fourni des photos des routes du Tour de France cet été, et vu les "Google cars" sillonner les routes de l'Hexagone depuis plusieurs mois, ce sont les villes de Paris, Lyon, Toulouse, Marseille, Lille et Nice (ainsi que de nombreuses agglomérations proches) qui bénéficient de ce traitement. Quatre niveaux de zoom sont disponibles et la plupart des visages et des plaques minéralogiques sont floutés. On attend avec impatience de nouvelles villes...

Googel Street Views Paris
 
Source de l'image : Abondance


http://maps.google.com/maps?f=q&hl=en&geocode=&q=france&layer=c&ie=UTF8&z=5

Source(s) :
- Google Street View déployé en France, mais pas partout (Zorgloob)
- Google Maps Street View (Google)

English version: Google Street Views, now introduced in France

Articles connexes sur ce site :
- Les "Google Cars" pas bienvenues en Allemagne... (3 octobre 2008)
- Google Maps lance les Street Views en France à l'occasion du Tour de France (3 juillet 2008)
- Un procès pour Google Street Views (7 avril 2008)
- Le Pentagone ne veut pas de Google Earth sur ses bases (7 mars 2008)
- Google Maps propose des vues panoramiques de rues et des Mapplets (30 mai 2007)
- Google va flouter les visages dans Street Views (25 mai 2008)
- Google Maps raye une ville entière de ses "Street Views" (4 juin 2008)

Toutes les pages du réseau Abondance pour la requête google street views...
Toutes les pages du Web pour la requête google street views...

Wikio


<< Accueil
 

Accueil > Actualité des moteurs de recherche et du référencement >

Google vous aide à trouver les backlinks cassés...

Envoyer a un ami Version imprimable    

Les Google Webmaster Tools, interface pour webmasters du moteur de recherche, proposent depuis hier une nouvelle fonctionnalité avec la détection des liens internes et externes ("backlinks") pointant vers des pages n'existant plus sur votre site et générant un code 404. L'outil se trouve dans la rubrique "Diagnostics", option "Web crawl", lien "Not found"... Les pages non trouvées s'affichent alors et un lien intitulé "Linked From" vous liste les urls qui pointent par erreur sur ces pages...

Il est également possible de sauvegarder et de télécharger la liste de ces informations sur votre disque dur au travers du lien "Download all sources of errors on this site". Il ne vous reste plus qu'à lister tous les petits soucis de ce type sur votre site pour faire en sorte que l'on vous trouve plus facilement sur le Web...

Google Webmaster Tools
 
Source de l'image : Google


http://www.google.com/webmasters/

Source(s) :
Webmaster Tools shows Crawl error sources (Google)

English version: Google helps you to keep track of failing backlinks...

Articles connexes sur ce site :
- Les webmaster tools en widget sur iGoogle (4 mars 2008)
Les Google Webmaster Tools disponibles en API pour les hébergeurs de sites (15 juillet 2008)
- Google propose un gadget pour page d'erreur 404 (22 août 2008)
- La barre d'outils de Google remplace les pages 404, Matt Cutts explique pourquoi et comment (13 février 2008)

Toutes les pages du réseau Abondance pour la requête google webmaster tools...
Toutes les pages du Web pour la requête google webmaster tools...

Wikio


<< Accueil
 

Accueil > Actualité des moteurs de recherche et du référencement >

Boss Mashable Challenge : And the winner is...

Envoyer a un ami Version imprimable    

Yahoo! avait lancé, il y a quelques semaines de cela, un concours pour développeurs utilisant son offre BOSS (Build Your Own Search Engine) de création de moteur de recherche "clé en main". Les résultats de ce concours viennent d'être annoncés et c'est KallOut, outil insérant un module de recherche sur le Web à l'intérieur d'un document Word ou d'un e-mail, par exemple (nous en avions parlé sur ce site à l'époque), permettant d'envoyer une requête juste avec sa souris, qui a gagné le Grand Prix de 2 000 $ et le site Socialmention (outil de "social search" qui effectue ses recherches dans les blogs, l'actualité, les vidéos, etc.) qui le suit (1 000 $).

La liste des lauréats est disponible en ligne, et les 8 finalistes/nominés sont indiqués.

Boss Mashable Challenge
 
Source de l'image : Yahoo!


http://mashable.com/boss/
http://mashable.com/2008/10/14/boss-mashable-challenge-winners/
http://www.kallout.com/
http://www.socialmention.com/

Source(s) :
And the Winner Is... (Yahoo!)

English version: Boss Mashable Challenge : And the winner is...

Articles connexes sur ce site :
- Kallout ou la recherche en temps réel (9 septembre 2008)
Yahoo! lance un concours de programmation autour de BOSS (19 septembre 2008)
- Yahoo! lance BOSS, plateforme ouverte de création de moteur de recherche (10 juillet 2008)
- Yahoo! ouvre Search Monkey à tous les webmasters (16 mai 2008)

Toutes les pages du réseau Abondance pour la requête boss...
Toutes les pages du Web pour la requête boss...

Wikio


<< Accueil
 

mardi 14 octobre 2008 


Accueil > Actualité des moteurs de recherche et du référencement >

Google Images perd deux procès en Allemagne

Envoyer a un ami Version imprimable    

Google vient successivement de perdre deux procès en Allemagne pour son outil de recherche d'images en ligne. Le premier concerne le photographe allemand Michael Bernhard qui reprochait au moteur le fait que l'on retrouve une de ses photos sous copyright sur l'outil de Google. Thomas Horn, détenteur des droits de certains comics, faisait des reproches identiques au moteur américain.

Les deux ont gagné leur procès en première instance. "Le fait que les vignettes présentées par Google soient plus petites et dans une moins bonne résolution que l'original importe peu", a estimé la cour.

Pour l'instant, Google ne semble pas avoir communiqué sur ces affaires ni indiqué si la société comptait faire appel ou non...

Psykoman
 
Source de l'image : Blogoscoped


http://images.google.fr/

Source(s) :
Google Loses German Copyright Cases Over Image-Search Previews (Bloomberg)

English version: Google Images loses two copyright cases in Germany

Articles connexes sur ce site :

- Un procès pour Google Street Views (7 avril 2008)
1 000 000 000 000 d'images sur le Web selon Google ! (10 juillet 2008)
- Un site porno attaque Google et Microsoft en justice pour diffusion illicite d'images (16 août 2007)

Toutes les pages du réseau Abondance pour la requête procès google images...
Toutes les pages du Web pour la requête procès google images...

Wikio


<< Accueil
 

lundi 13 octobre 2008 


Accueil > Actualité des moteurs de recherche et du référencement >

Xippee, un plugin pour affiner ses recherches

Envoyer a un ami Version imprimable    

Xippee est un plugin très simple, disponible pour la plupart des navigateurs actuels (Explorer, Firefox, Opéra et Safari) et qui vous permet d'affiner vos requêtes sur les moteurs majeurs (80 moteurs supportés dont Google, Yahoo! et Live) : lorsque vous affichez la page de résultats, le fait de sélectionner un mot affiche une petite interface qui vous permet soit de rajouter ce mot à la requête prochaine ("+") soit de le supprimer ("-").

Rien de révolutionnaire, bien sûr, pour les connaisseurs de la syntaxe avancée des moteurs de recherche, mais un petit "plus" pour l'internaute débutant qui ne connait pas obligatoirement toutes les arcanes et subtilités des possibilités proposées par ces outils en ligne pour affiner leurs requêtes...

Xippee
 
Xippee 2
 
Source de l'image : Xippee


http://www.xippee.com/

Source(s) :
Affiner sa recherche avec le plugin Xipee (Ramenos Blog)

English version: Xippee, a plugin to focus your searches

Articles connexes sur ce site :

- TextMap, un service de news basé sur l'extraction d'entités nommées (février 2008)
La syntaxe "link:" de Google fonctionne-t-elle ? (juin 2005)
- Type:, nouvelle syntaxe sur Google (10 mai 2006)

Toutes les pages du réseau Abondance pour la requête plugin...
Toutes les pages du Web pour la requête plugin...

Wikio


<< Accueil
 

vendredi 10 octobre 2008 


Accueil > Actualité des moteurs de recherche et du référencement >

Un Open Directory 2.0 pour bientôt ?

Envoyer a un ami Version imprimable    

Une nouvelle mouture de l'Open Directory (ou Dmoz), cet immense annuaire public géré par des éditeurs bénévoles, pourrait-il voir le jour dans les mois qui viennent ? En tout cas, une nouvelle responsable, répondant au doux prénom d'Emily, a été nommée par AOL (elle a posté son premier article sur le blog officiel de l'outil de recherche pour répondre à certaines questions fréquentes des internautes au sujet de Dmoz).

Dans la foulée, AOL poursuit effectivement le développement et les tests internes de Dmoz "en version 2.0". Pas encore de tests à large échelle cependant, l'outil étant dans sa phase de correction de bugs.

Un projet qui pourrait malgré tout être revu dans un sens ou dans l'autre si la fusion entre Yahoo! et AOL s'effectuait, comme la rumeur le laisse entendre depuis quelques temps. Plus d'infos certainement d'ici la fin de l'année au plus tard...

Dmoz a l'horizon
 
Source de l'image : Dmoz


http://www.dmoz.org/

Source(s) :
Dmoz 2.0, du nouveau ? (Dmoz)
Ask AOL: Editors' Questions about DMOZ Answered (Dmoz)

English version: An open Directory 2.0 available shortly?

Articles connexes sur ce site :

- L'Open Directory a 10 ans ! (5 juin 2008)
Vers un rapprochement entre Yahoo! et AOL ? (8 octobre 2008)
- L'Open Directory fonctionne à nouveau (17 janvier 2007)
- Dmoz a son blog (26 septembre 2007)
- Dmoz propose des rapports mensuels (16 mai 2006)
- Quel avenir pour l'Open Directory ? (20 décembre 2006)

Toutes les pages du réseau Abondance pour la requête dmoz...
Toutes les pages du Web pour la requête dmoz...

Wikio


<< Accueil
 

Accueil > Actualité des moteurs de recherche et du référencement >

Nouvelle version de Google Search Appliance : jusquà 10 millions de documents indexés

Envoyer a un ami Version imprimable    

[Article partiellement écrit sur la base d'un communiqué de presse Google]
Google annonce une nouvelle version de son offre Google Search Appliance, dont la nouvelle architecture est en mesure d'indexer jusqu'à 10 millions de documents.
Outre l'augmentation de la capacité et le gain de performance, la nouvelle Google Search Appliance a pour ambition d'améliorer la qualité des recherches, les options de personnalisation, la sécurité et la prise en charge linguistique.

Les capacité et performances annoncées sont les suivantes :

- Indexation de 10 millions de documents dans une même application : grâce à une architecture refondue exploitant les améliorations matérielles et logicielles, Google Search Appliance peut désormais indexer 10 millions de documents.

- Recherches dans l'ensemble du contenu de l'entreprise : fonctions de recherche universelle avec accès sécurisé aux serveurs Web, aux portails, aux fichiers partagés, aux bases de données, aux données de gestion en temps réel et aux systèmes de gestion de contenu d'entreprise tels que EMC Documentum, IBM FileNet, OpenText Livelink et Microsoft SharePoint.

- Personnalisation : de nouvelles règles permettent aux administrateurs d'adapter les résultats des recherches aux différents groupes d'utilisateurs selon leur département ou leur fonction. Par exemple, les ingénieurs peuvent choisir de voir apparaître les documents relatifs à la programmation et à la conception en premier dans les résultats, tandis que les recherches effectuées par le service marketing privilégieront les documents relevant de ce domaine.

- Classement avancé : les administrateurs peuvent désormais classer les résultats en fonction de métadonnées (en plus de la source, de l'URL ou de la date). Par exemple, ils peuvent privilégier un certain type de document (tel que "livre blanc") par rapport aux autres (tels que "fichier journal").

- Alertes : les employés ont la possibilité de s'abonner à des alertes par e-mail pour les sujets ou les documents qui les intéressent, et de recevoir ces alertes automatiquement toutes les heures, tous les jours ou toutes les semaines.

- Reporting avancé : les fonctions d'analyse avancées, désormais disponibles pour toutes les requêtes, incluent également des rapports sur celles qui n'ont reçu aucune réponse par utilisateur, ainsi que sur la fréquence à laquelle les utilisateurs cliquent sur les liens sponsorisés par rapport aux résultats de recherche organiques ou aux modules OneBox.

- Innovations d'Enterprise Labs dans la recherche : le site Google Enterprise Labs permet aux entreprises de connaître les expérimentations les plus récentes en matière de recherche afin de les évaluer et de les commenter. Les dernières innovations en date sont Do-It-Yourself Keymatches, Search-As-You-Type et Advanced Search Reporting.

- Prise en charge native de Kerberos : Google Search Appliance prend en charge Kerberos pour fournir une authentification unique pour SharePoint, les partages de fichiers et les systèmes de gestion de contenu Windows et non-Windows.

- Expansion internationale : Extension de la prise en charge linguistique des fonctions administratives à quatre nouvelles langues (anglais du Royaume-Uni, portugais du Portugal, turc et vietnamien) ; vérification orthographique contextuelle pour tous les utilisateurs finaux en portugais, français, italien, allemand, espagnol et néerlandais ; et élargissement des requêtes contextuelles pour tous les utilisateurs finaux en néerlandais.

Google Search Appliance est disponible dans plusieurs configurations standards allant de 500 000 à 30 millions de documents ou plus.

Google Search Appliance GB-1001 Google Search Appliance GB-5005
 
Source de l'image : Google


http://www.google.fr/enterprise/gsa/index.html
http://www.google.com/enterprise/labs/index.html

Source(s) :
Google Search Appliance (Google)

Articles connexes sur ce site :

- La Google Search Appliance disponible en version 5.0 (11 octobre 2007)
- L'offre Google Appliance déclinée en version "mini" (13 janvier 2005)
- La Google Search Appliance disponible en Français (3 juin 2005)
- KartOO lance KVisu, logiciel dédié à la Google Appliance (16 octobre 2007)

Toutes les pages du réseau Abondance pour la requête appliance...
Toutes les pages du Web pour la requête appliance...

Wikio


<< Accueil
 

Accueil > Actualité des moteurs de recherche et du référencement >

Yahoo! Analytics, nouvel outil de mesure d'audience

Envoyer a un ami Version imprimable    

C'était logique : après la plupart de ses concurrents, il était dans l'ordre des choses que Yahoo! lance son propre système de mesure d'audience. C'est chose faite depuis aujourd'hui avec Yahoo! Analytics, basée sur la solution IndexTools, rachetée en avril dernier et pour l'instant uniquement proposée à ses clients "Yahoo Small Business" et aux anciens utilisateurs de la solution IndexTools.

L'outil a pour ambition de mesurer gratuitement le trafic sur les sites web ainsi que les performances des campagnes publicitaires en quasi-temps réel et sans attendre les 24 heures de traitement demandées par nombre de ses concurrents. Lancement prévu entre la fin 2008 et le début 2009.

Voici donc un nouveau produit qui vient s'ajouter à la longue liste des Google Analytics, Gatineau (Microsoft), XiTI, eStat et autres Weborama pour ne citer qu'eux... La concurrence va être rude dans les mois qui viennent...

Yahoo! Analytics
 
Source de l'image : Abondance


http://web.analytics.yahoo.com/

Source(s) :
Introducing Yahoo! Web Analytics (Yahoo!)

English version: Yahoo! Analytics, new audience performance tool

Articles connexes sur ce site :

- Yahoo! rachète IndexTools, outil d'analyse d'audience (10 avril 2008)
- Google propose Urchin gratuitement et le rebaptise Google Analytics (15 novembre 2005)
- Microsoft veut concurrencer Google Analytics avec Gatineau (26 juillet 2007)
- Microsoft veut Fast Search (8 janvier 2008)
- Un nouveau moteur de recherche pour Fast ? (19 octobre 2005)

Toutes les pages du réseau Abondance pour la requête analytics...
Toutes les pages du Web pour la requête analytics...

Wikio


<< Accueil
 

Accueil > Actualité des moteurs de recherche et du référencement >

Google va bientôt proposer un flux RSS pour ses résultats de recherche

Envoyer a un ami Version imprimable    

Des moteurs comme A9, Yahoo ou Live le proposaient déjà, c'est bientôt Google qui va donner la possibilité d'obtenir ses résultats de recherche au travers d'un flux RSS, comme il l' confirmé cette semaine au site Search Engine Land.

Le système sera mis en place sous la forme d'une extension des alertes Google, pour l'instant uniquement accessibles par mail. Cette nouvelle fonctionnalité devrait être disponible d'ici quelques semaines, courant novembre au plus tard.

Voila une nouvelle qui devrait quelque peu changer la donne pour les outils de calculs et de veille sur les positionnements dans les pages de résultats du moteur...

Google Alertes
 
Source de l'image : Abondance


http://www.google.com/alerts/

Source(s) :
Google Confirms RSS For Web Search Results (Search Engine Land)

English version: Google will soon offer a RSS flow of its search results

Articles connexes sur ce site :

- Les alertes Google s'ouvrent à la vidéo (26 septembre 2007)
- Google mixe les alertes Web et News (10 septembre 2004)
- Google lance ses alertes mails en France (27 janvier 2004)

Toutes les pages du réseau Abondance pour la requête alertes...
Toutes les pages du Web pour la requête alertes...

Wikio


<< Accueil
 

jeudi 9 octobre 2008 


Accueil > Actualité des moteurs de recherche et du référencement >

Wikia lance un programme pour enrichir l'affichage de ses résultats

Envoyer a un ami Version imprimable    

Wikia, le moteur de recherche créé par l'équipe qui a mis en place l'encyclopédie Wikipedia, propose depuis peu l'offre WISE (Wikia Intelligent Search Extensions), un peu dans la lignée du programme "Search Monkey" de Yahoo!.

WISE permet de créer des applicatifs (appelés "Wiseapp") qui affichent dans les résultats du moteur de recherche des données disponibles en ligne : météo, début d'articles, informations sur des articles, etc. Plusieurs compagnies, comme le Washington Post, AccuWeather ou Digg, utilisent déjà cette fonctionnalité. En voici quelques exemples :

Wikia Search
 
Wikia WISE 1
 
Wikia WISE 2
 
Source de l'image : Wikia


http://search.wikia.com/wiki/Wikia_Intelligent_Search_Extensions

Source(s) :
How to Turn Your Blog Posts Into a Wikia Search Application (Wikia)

English version: Wikia launches a new program to enhance the display of its results

Articles connexes sur ce site :

- Wikia Search est lancé (7 janvier 2008)
- Wikia propose une barre d'outils (8 août 2008)
- Wikia Search : premières impressions (8 janvier 2008)
- Nouvelles fonctions pour Wikia Search (4 juin 2008)
- Wikia, Cuill, Powerset et Blekko : futurs challengers de Google en 2008 ? (avril 2008)
- Wikia Search : le projet se précise avec l'acquisition de Gru (2 août 2007)
- Wikiasari, le moteur anti-Google de Wikipedia (27 décembre 2006)

Toutes les pages du réseau Abondance pour la requête wikia...
Toutes les pages du Web pour la requête wikia...

Wikio


<< Accueil
 

Accueil > Actualité des moteurs de recherche et du référencement >

Adsense for Games : Google introduit la publicité dans les jeux vidéos

Envoyer a un ami Version imprimable    

Le projet était dans l'air puis en version de test depuis de nombreux mois, c'est désormais officiel : l'offre AdSense for Games de liens sponsorisés dans les jeux vidéos, mise en place suite au rachat de la société Adscape Media en février 2007, est désormais disponible pour les jeux en ligne, notamment réalisés en Flash ou en Java.

Pour cette version bêta, Google a travaillé avec des créateurs de jeux comme PlayFish, Mochi Media, Demand Media et Konami. Les publicités (texte, image, vidéo) pourront être insérées entre les différentes phases d'un jeu.


 
Source de la vidéo : Google


http://www.google.com/ads/games/index.html

Source(s) :
Get in the game with AdSense for Games (Google)

English version: Adsense for Games: Google introduce advertising into Video Games

Articles connexes sur ce site :

- Google rachète Adscape Media (19 février 2007)
- Jeux vidéos : Google pourrait racheter Valve (19 septembre 2008)
- Lively, le Second Life de Google (9 juillet 2008)

Toutes les pages du réseau Abondance pour la requête jeu vidéo...
Toutes les pages du Web pour la requête jeu vidéo...

Wikio


<< Accueil
 

mercredi 8 octobre 2008 


Accueil > Actualité des moteurs de recherche et du référencement >

Nouvelle version et résultats "de confiance" pour Hakia

Envoyer a un ami Version imprimable    

Hakia, moteur de recherche créé en avril 2006 et basé sur un mélange d'analyse sémantique, d'ontologie, de logique floue et d'intelligence artificielle, vient de lancer une nouvelle version de son interface utilisateur. Cette nouvelle mouture présente surtout l'initiative "Trusted Results from Credible Sites" qui permet de proposer, dans les résultats de recherche, des liens de confiance issus de "sites crédibles".

Cette initiative de "crédibilité", différente de la "popularité" chère au PageRank de Google et plus proche, donc, de la notion de TrustRank, a été mise en place en collaboration avec des documentalistes et experts de domaines donnés qui ont cherché et notés des sites de référence autour d'une thématique donnée. Ce type de résultats est d'ores et déjà disponible pour les mots clés issus des domaines de la santé, de l'environnement et de la médecine et devrait s'étendre dans les mois qui viennent.

Hakia
 
Source de l'image : Hakia


http://hakia.com/
http://club.hakia.com/lib/

Source(s) :
hakia Offers a New Way of Searching:Venture Beyond 10 Blue Links (Hakia)

English version: A new version and credible results for Hakia

Articles connexes sur ce site :

- Nouveaux moteurs : Hakia, Wikio et Keotag (5 avril 2006)
- 62% des internautes n'ont pas confiance dans leur moteur... (24 juillet 2007)
- Wikia, Cuill, Powerset et Blekko : futurs challengers de Google en 2008 ? (avril 2008)

Toutes les pages du réseau Abondance pour la requête hakia...
Toutes les pages du Web pour la requête hakia...

Wikio


<< Accueil
 

Accueil > Actualité des moteurs de recherche et du référencement >

Accoona, pas Matata !!

Envoyer a un ami Version imprimable    

Le moteur de recherche Accoona avait été créé à grand renfort de publicité et de communication (présence du président Bill Clinton à l'inauguration à New York, etc.) fin 2004. Basé sur la technologie de recherche de Fast, il avait, à l'époque, de grandes ambitions sur le Web anglophone et mondial. Il vient de rendre les armes et les sites régionaux qu'il proposait renvoient tous aujourd'hui un message d'adieu... Dommage, malgré quelques bonnes idées et un recentrage tardif vers les solutions B2B, Accoona n'a pas survécu à la concurrence cruelle du milieu (et au rachat de Fast par Microsoft ?)...

Rappelons que le nom d'Accoona venait de la phrase swahili "Hakuna Matata", qui signifie "il n?y a pas de problème, tout va bien" et qui a été popularisée par le dessin animé "Le Roi Lion". Malheureusement, le moteur a fait mentir son nom...

Accoona
 
Source de l'image : Abondance


http://www.accoona.eu/

Source(s) :
Abondance

English version: Accoona, no Matata !!

Articles connexes sur ce site :

- Accoona, nouveau moteur de recherche (8 décembre 2004)
- Accoona lance son modèle de publicité au pay per lead (20 juillet 2006)
- Accoona se lance en Europe (30 juin 2006)
- Accoona sera lancé en Europe le 28 juin prochain (18 mai 2008)

Toutes les pages du réseau Abondance pour la requête accoona...
Toutes les pages du Web pour la requête accoona...

Wikio


<< Accueil
 

Accueil > Actualité des moteurs de recherche et du référencement >

Vers un rapprochement entre Yahoo! et AOL ?

Envoyer a un ami Version imprimable    

La situation n'est pas nouvelle et cela fait de nombreuses semaines que l'on parle d'un rapprochement probable entre Yahoo! et AOL. Selon le blog TechCrunch, il se pourrait que la situation s'accélère et qu'un accord soit annoncé d'ici à la fin du mois. Time Warner, propriétaire d'AOL, serait prêt à céder le portail à Yahoo! en dehors des abonnements FAI et échange de l'ouverture du tiers du capital de Yahoo! au groupe américain.

Logo AOL
 
Source de l'image : AOL


http://www.aol.com/
http://www.yahoo.com/

Source(s) :
Une fusion Yahoo-AOL serait imminente (TechCrunch)

English version: A joint-venture between Yahoo! and AOL?

Articles connexes sur ce site :

- AOL : prochain rachat probable par Yahoo! ou Microsoft (17 juillet 2008)
- AOL de Google à MSN ? (19 septembre 2005)
- AOL, Google, Microsoft : ça se discute... (19 décembre 2005)
- Fusion Yahoo! - Microsoft : Google, AOL et NewsCorp entrent dans la danse... (10 avril 2008)

Toutes les pages du réseau Abondance pour la requête aol yahoo...
Toutes les pages du Web pour la requête aol yahoo...

Wikio


<< Accueil
 

Accueil > Actualité des moteurs de recherche et du référencement >

Facebook intègre Live Search aux Etats-Unis

Envoyer a un ami Version imprimable    

Faisant suite à un accord entre les deux sociétés et des annonces effectuées en juillet dernier, Facebook a intégré le moteur de recherche Live Search à son site pour les recherches web aux Etats-Unis.

C'est également la régie adCenter de Microsoft qui fournira les liens sponsorisés dans ce pays. Lorsqu'on saisit une requête, deux options apparaissent en dessous du formulaire : "Search Facebook" et "Search the Web". Ce second choix renvoie vers une page de résultats aux couleurs de Facebook mais renvoyant les résultats de Live.

Voici qui devrait booster le trafic de ce moteur, un peu à la peine depuis quelques mois dans le cadre de sa lutte contre ses deux concurrents principaux, Google et Yahoo!.

Facebook Live Search
 
Source de l'image : Live Search


http://www.facebook.com/

Source(s) :
Facebook "friends" Live Search (Microsoft)
What are you looking for today? (Facebook)

English version: Live Search becomes integrated to Facebook in the US

Articles connexes sur ce site :

- Live Search bientôt sur Facebook (29 juillet 2008)
- Facebook s'ouvre aux moteurs de recherche (6 septembre 2007)
- Microsoft prend des parts dans Facebook (25 octobre 2007)
- Google et Microsoft se battent pour Facebook (25 septembre 2007)

Toutes les pages du réseau Abondance pour la requête facebook...
Toutes les pages du Web pour la requête facebook...

Wikio


<< Accueil
 

mardi 7 octobre 2008 


Accueil > Actualité des moteurs de recherche et du référencement >

ID Bot, un outil d'audit intéressant pour le référencement

Envoyer a un ami Version imprimable    

ID Bot est un outil d'analyse et d'audit de sites web lancé la semaine dernière lors du salon Ecommerce 2008 à Paris, par la société ID Nova. L'outil permet bien sûr de traquer les pages disparues (code 404) et les marqueurs de mesure d'audience manquants, mais il propose également de nombreuses fonctionnalités pouvant aider au meilleur référencement d'un site web : détection des balises TITLE et meta "description" incorrectes (trop courtes, trop longues, manquantes...), détection de contenu dupliqué, calcul de la densité des mots clés, gestion des sitemaps et des redirections, calcul du nombre de pages par niveau d'arborescence, etc.

Le service est payant en fonction du nombre de pages inspectées sur le site : de 340 euros pour 2 000 pages jusqu'à 5 000 euros pour 100 000 pages. Il est également possible de tester l'applicatif sur 25 pages d'un site de façon gratuite.

ID Bot
 
Source de l'image : Abondance


http://www.idbot.fr/

Source(s) :
Abondance

English version: ID Bot, an interesting auditing tool for SEO

Articles connexes sur ce site :

- Abondance : Audits de pages , de mots clés et référencement

Toutes les pages du réseau Abondance pour la requête audit...
Toutes les pages du Web pour la requête audit...

Wikio


<< Accueil
 

Accueil > Actualité des moteurs de recherche et du référencement >

Nouvelle version pour Ask.com

Envoyer a un ami Version imprimable    

Non, le moteur de recherche Ask.com n'est pas mort. Malgré des annonces et une communication catastrophiques il y a quelques mois de cela, cet acteur historique du monde de la recherche sur le Web vient de lancer un nouvel habillage pour son outil américain (l'outil français, lui, n'a pas bougé mais il n'est pas sûr que quelqu'un le gère encore...). La notion de "3D", proposant sur une même page des résultats web, des images, des vidéos, etc. est abandonnée et n'aura pas fait long feu. En revanche, selon Ask.com, des technologies de recherche sémantique auraient été intégrées pour rendre les résultats plus pertinents.

Un onglet "Q&A pairs" a également été ajouté, qui recense des questions-réponses trouvées sur le Web au sujet des mots clés saisis. Les autres onglets sont plus classiques : "Web", "Images" et "News"... Un onglet "More" donne accès aux autres outils d'IAC, maison-mère d'Ask.com : Maps, programmes TV, vidéos, blogs, etc.

Bref, rien de réellement révolutionnaire, et on peut penser que cela ne suffira pas pour contrer l'ogre Google et ses parts de trafic éléphantesques, mais Ask.com montre ainsi qu'il est encore vivant tout en se concentrant certainement à l'avenir sur des niches de marché plus "lucratives"...

New Ask.com - Home
 
New Ask.com
 
Source de l'image : Ask.com


http://www.ask.com/?o=312

Source(s) :
Welcome To The New Ask.com! (Ask.com)
It's Here! The New Ask.com! (Ask.com)

English version: New version for Ask.com

Articles connexes sur ce site :

- Ask.com relance son site pour enfants, Ask Kids (29 août 2008)
- Ask.com va lancer une série de portails verticaux (15 avril 2008)
- Ask.com se personnalise avec des skins (24 janvier 2008)
- Ask.com change de look et entre dans la troisième dimension (6 juin 2007)
- Ask.com : licenciements et fin du moteur "à la Google"... (5 mars 2008)

Toutes les pages du réseau Abondance pour la requête ask.com...
Toutes les pages du Web pour la requête ask.com...

Wikio


<< Accueil
 

lundi 6 octobre 2008 


Accueil > Actualité des moteurs de recherche et du référencement >

Google et Yahoo! reportent la date de mise en place de leur accord publicitaire

Envoyer a un ami Version imprimable    

Google et Yahoo! avaient conclu en juin dernier un accord portant sur le territoire nord-américain selon lequel le portail Yahoo! afficherait les liens sponsorisés de Google aux Etats-Unis et au Canada pendant quatre ans. Cet accord avait suscité une levée de boucliers de la part de leurs concurrents et d'autres acteurs, arguant du fait que cela mettrait en place un quasi monopole dans le domaine de la publicité en ligne.

Aujourd'hui, les deux acteurs ont annoncé qu'ils allaient décaler dans le temps la mise en place de cet accord pour permettre au DOJ (Department of Justice) américain d'examiner plus en profondeur les tenants et aboutissants du contrat signé. Ils n'ont cependant pas confirmé la durée du délai proposé avant mise en place de l'accord qui devait initialement avoir lieu le 11 octobre prochain après un premier report...

Jerry Yang (Yahoo!) Larry Page et Sergey Brin (Google) en pleine discussion
 
Jerry Yang (Yahoo!) Larry Page et Sergey Brin (Google) en pleine discussion. Source de l'image : Marketing Pilgrim


http://www.google.com/yahoogooglefacts/index.html

Source(s) :
Google, Yahoo delay ad deal (The Mercury News)

English version: Google and Yahoo ! postpone the settlement of their Advertising agreement

Articles connexes sur ce site :

- Accord Google-Yahoo! sur les liens sponsorisés : la fronde s'organise... (9 septembre 2008)
- Yahoo! signe avec Google pour 4 ans (13 juin 2008)
- Plus d'infos sur l'accord entre Yahoo! et Google (11 août 2008)
- Les dessous de l'affaire Yahoo!-Microsoft-Google... (16 juin 2008)

Toutes les pages du réseau Abondance pour la requête accord google yahoo...
Toutes les pages du Web pour la requête accord+google+yahoo...

Wikio


<< Accueil
 

vendredi 3 octobre 2008 


Accueil > Actualité des moteurs de recherche et du référencement >

Les "Google Cars" pas bienvenues en Allemagne...

Envoyer a un ami Version imprimable    

Depuis de nombreux mois, des "voitures Google" sillonnent les routes et les rues de nos villes, en Europe, pour prendre des photos qui serviront aux "Street Views" de Google Maps. De nombreuses villes françaises les ont notamment vues arpenter leurs avenues dernièrement.

Mais il semblerait que dans le nord de l'Allemagne, et plus précisément dans la région du Schleswig-Holstein, ces véhicules ne soient pas les bienvenues si l'on en croit certaines réactions d'hommes politiques locaux : "Nous n'accepterons pas cela ! Nous ne voulons pas être vus sur Internet avec nos maisons." "Vous pouvez tout voir sur ces photos ! Elles ouvrent les portes de nos maisons aux criminels". "Google devra demander une autorisation pour effectuer ce travail et nous la refuserons" (Reinhold Harwart, CDU). "C'est alarmant" (Gabriele Hiller-Ohm, SPD). "Ces données peuvent être utilisées par des criminels" (Thorsten Geißler, CDU). "Nous ne pouvons pas permettre cela" (Rainer Voß, maire de Ratzeburg). Ca semble clair...

Bonne chance aux conducteurs des Google Cars qui viendront dans la région (mais il semblerait que le moteur de recherche ait suspendu pour cette année toute prise de vue dans le Schleswig-Holstein)... :-)

Google cars
 
Source de l'image : Flickr


http://maps.google.com/

Source(s) :
Nord-Gemeinden rebellieren gegen Google (Lübecker Nachrichten)
Politicians Of Some German Cities Ponder Banning Google Cars (Google Blogoscoped)

English version: Google cars are not welcome in Germany

Articles connexes sur ce site :

- Un procès pour Google Street Views (7 avril 2008)
- Le Pentagone ne veut pas de Google Earth sur ses bases (7 mars 2008)
- Google Maps propose des vues panoramiques de rues et des Mapplets (30 mai 2007)
- Google va flouter les visages dans Street Views (25 mai 2008)
- Google Maps raye une ville entière de ses "Street Views" (4 juin 2008)

Toutes les pages du réseau Abondance pour la requête street views...
Toutes les pages du Web pour la requête street views...

Wikio


<< Accueil
 

Accueil > Actualité des moteurs de recherche et du référencement >

Microsoft : un centre de recherche à Issy-les-Moulineaux

Envoyer a un ami Version imprimable    

Il n'y a pas que la Norvège qui aura droit à un centre de R&D de Microsoft. Steve Ballmer, PDG de l'entreprise, a profité d'un passage en France pour annoncer la création au printemps 2009 d'un tel centre consacré au moteur de recherche Live Search à Issy-les-Moulineaux, en banlieue parisienne. Il devrait rapidement accueillir une centaine de chercheurs. Deux autres pôles seront créés à Munich et à Londres. C'est Jordi Ribas, qui était directeur de la stratégie pour la division Microsoft Windows Digital Media, qui va prendre la direction de ce nouveau centre de R&D réparti sur les trois villes européennes.

Steve Ballmer a déclaré à cette occasion : "pour être compétitifs dans une économie globale et dynamisée par l'innovation, nous devons attirer les meilleurs talents et cela particulièrement en Europe où ils sont nombreux. Le Centre Technologique Européen constitue une étape clé dans notre stratégie à long terme pour développer localement nos technologies liées à la recherche sur internet. Cette recherche, qui constitue le point d'entrée clé vers le Web pour les consommateurs, en est encore à ses balbutiements. Il est essentiel d'améliorer l'expérience des utilisateurs européens dans leurs recherches d'informations notamment en leur offrant accès à des informations plus riches, plus personnalisées et plus localisées."

Le Centre Technologique Européen travaillera essentiellement dans trois domaines clés qui seront, selon Microsoft, les suivants : fournir les résultats de recherche les plus pertinents, simplifier l'expérience utilisateur et développer de nouveaux modèles économiques. Ces innovations auront par exemple pour but :
- D'effectuer des recherches plus pertinentes en articulant le mécanisme de recherche autour des spécificités linguistiques et en utilisant des développeurs européens qui auront la culture et la connaissance des marchés locaux.
- De rendre l'expérience de la recherche d'informations plus riche, plus personnelle et plus dynamique en introduisant des fonctionnalités qui vont bien au-delà de l'affichage de dix liens. Par exemple : images, vidéos, sons et services liés à la situation géographique de l'utilisateur.
- D'innover dans les modèles de publicité utilisés par les sites de recherche.

Steve Ballmer à Paris
 
Source de l'image : ZDNet


http://www.live.com/

Source(s) :
Microsoft renforce ses investissements R&D en Europe (Microsoft)

Articles connexes sur ce site :

- Live Search : cap sur la Norvège pour sa R&D (1er octobre 2008)
- Microsoft va ouvrir un centre de recherche en Europe (18 juin 2008)
- Microsoft ouvre un centre de recherche sur le search (1er août 2007)

Toutes les pages du réseau Abondance pour la requête live search...
Toutes les pages du Web pour la requête live search...

Wikio


<< Accueil
 

jeudi 2 octobre 2008 


Accueil > Actualité des moteurs de recherche et du référencement >

Un nouveau SDK pour Android

Envoyer a un ami Version imprimable    

Google a publié dernièrement un nouveau kit de développement (SDK 1.0) pour son offre mobile Android. Ce SDK permettra aux développeurs de créer des applications pour tous les téléphones équipés de ce système d'exploitation, dont le T-Mobile G1/HTC Dream, vendu à partir du 22 octobre aux Etats-Unis au prix de 179 $ (20 $ de moins que pour l'iPhone) et présenté la semaine dernière par la société américaine. Il sera disponible en novembre au Royaume-Uni pour l'année prochaine dans les autres pays européens.


 
Source de l'image : Yahoo!


http://code.google.com/android/
http://www.t-mobileg1.com/

Source(s) :
Announcing the Android 1.0 SDK, release 1 (Google)
The first Android-powered phone (Google)

Articles connexes sur ce site :

- Android Market : la future boutique en ligne des smartphones Google (1er septembre 2008)
- Android : premier terminal pour Texas Instruments (12 février 2008)
- Le Gphone se mute en Android, association de 34 sociétés du monde du mobile (5 novembre 2007)
- Google Android : un concours doté de 10 millions de $ de prix (13 novembre 2007)
- Google Android : lancement d'un kit pour développeurs informatiques (13 novembre 2007)

Toutes les pages du réseau Abondance pour la requête android...
Toutes les pages du Web pour la requête android...

Wikio


<< Accueil
 

Accueil > Actualité des moteurs de recherche et du référencement >

Yahoo! lutte contre le cancer du sein

Envoyer a un ami Version imprimable    

Yahoo! a mis en place une application issue de son programme SearchMonkey et appelée "Search for a cause", qui affiche un bandeau publicitaire pour l'organisme "Susan G. Komen for the Cure", qui lutte contre le cancer du sein, en dessous de résultats issus de sites comme Amazon, HP ou REI.com.

Un bouton "Shop Now" est disponible dans cette banière et, s'il est cliqué et que l'internaute effectue un achat en ligne dans la boutique concernée, un pourcentage (en moyenne 7,5%) du coût sera versé à l'association.

Yahoo! donnera également, pour "montrer l'exemple", un dollar à "Susan G. Komen for the Cure" pour chaque internaute installant cette application (à concurrence de 25 000 $).

Yahoo! Search For A Cause
 
Source de l'image : Yahoo!


http://gallery.search.yahoo.com/application?smid=wRD

Source(s) :
Search for a Cause (Yahoo!)

Articles connexes sur ce site :

- Yahoo! Search Gallery ouvre Search Monkey à la communauté des développeurs (6 juin 2008)
- Yahoo! ouvre Search Monkey à tous les webmasters (16 mai 2008)
- Yahoo! lance SearchMonkey en version bêta privée (28 avril 2008)
- Open Search Platform : Yahoo! ouvre ses résultats à des sites tiers (26 février 2008)
- Yahoo! intègre l'environnement Open Source Hadoop à son moteur de recherche (21 février 2008)

Toutes les pages du réseau Abondance pour la requête searchmonkey...
Toutes les pages du Web pour la requête searchmonkey...

Wikio


<< Accueil
 

Accueil > Actualité des moteurs de recherche et du référencement >

Nouveau look pour Google Blog Search

Envoyer a un ami Version imprimable    

Google propose depuis hier un nouvel habillage pour son moteur de recherche spécialisé dans les blogs (Blog Search). Cette nouvelle page d'accueil propose d'entrée un certain nombre de "topics", ressortis de la masse de posts publiés récemment, un peu à la manière d'un Google Actualités.

Pour un thème donné, le moteur propose un lien vers le nombre de posts publiés sur cette actualité dans les dernières heures, parfois une image et les principaux liens en rapport avec la thématique. Des thématiques générales (Politique, Monde, Technologie...) sont également proposées sur la gauche. Une interface très "Google News", donc, qui n'est pas encore en place sur la version française du moteur. Dommage...

Google Blog Search
 
Source de l'image : Abondance


http://blogsearch.google.com/

Source(s) :
Browse what the world is saying on Blog Search (Google)

Articles connexes sur ce site :

- Google Blog Search en forme (3 janvier 2007)
- Google cherche dans les blogs (15 septembre 2005)
- Google rachète une plateforme de blogs coréenne (17 septembre 2008)

Toutes les pages du réseau Abondance pour la requête blog search...
Toutes les pages du Web pour la requête blog search...

Wikio


<< Accueil
 

Accueil > Actualité des moteurs de recherche et du référencement >

SearchPerks, des points cadeaux pour utiliser Live Search

Envoyer a un ami Version imprimable    

Microsoft vient de lancer le programme SearchPerks, qui distribue des points aux utilisateurs du moteur de recherche Live Search. Un compteur (logiciel à installer sur son ordinateur) comptabilise les requêtes et donne jusqu'à 25 points par jour. L'internaute pourra ensuite convertir ses points en cadeaux allant du téléchargement d'un morceau de musique à un voyage en avion en passant par le don à une association.

Au mois de mai dernier, Live avait lancé son programe "Cashback" sur son moteur de recherche de produits. Les internautes peuvent par ce biais, en fonction de leurs requêtes, se voir rétrocéder un petit pourcentage (entre 2 et 5%) du montant des achats qu'ils effectuent sur le web.

Seuls les 250 000 premiers utilisateurs qui s'inscriront (avant la fin de l'année) auront le droit de participer au programme SearchPerks et seuls les résidents des Etats-Unis sont acceptés.

De plus, dans un réflexe d'un autre âge, il est nécessaire d'utiliser le navigateur Internet Explorer pour participer au programme. Toute utilisation du système avec un autre logiciel renvoie le message suivant : "To earn value for your searches and join the SearchPerks! promotion you must have Internet Explorer 6.0 or higher to participate. Copy this URL and paste it into Internet Explorer". Les utilisateurs de Macintosh et de Firefox / Chrome sur PC apprécieront... Vraiment regrettable... Pas gagné pour se faire de la pub de cette façon...

SearchPerks
 
Source de l'image : Microsoft


http://www.getsearchperks.com/

Source(s) :
Earning your loyalty...one search at a time (Live Search)

Articles connexes sur ce site :

- Live Search Cashback : gagnez de l'argent en achetant sur le Web (25 mai 2008)
- Microsoft veut payer des entreprises si elles utilisent Live Search (20 mars 2007)
- Live Search ouvre son club de jeux (13 juillet 2007)

Toutes les pages du réseau Abondance pour la requête SearchPerks...
Toutes les pages du Web pour la requête SearchPerks...

Wikio


<< Accueil
 

mercredi 1 octobre 2008 


Accueil > Actualité des moteurs de recherche et du référencement >

Des résumés plus longs en test sur Google

Envoyer a un ami Version imprimable    

Selon TechCrunch, Google testerait actuellement la possibilité de fournir des résumés ("snippets") plus ou moins longs à ses utilisateurs. Trois options seraient disponibles : Small (quelques mots seulement), Medium (similaire au résumé actuel) ou Long, soit environ quatre fois plus que le snippet par défaut (voir copie d'écran ci-dessous). La version longue correspondrait au contenu de la balise meta "description" suivi par du texte capturé dans la page. Comme d'habitude, rien ne dit si ces tests seront suivis d'effets en grandeur réelle ou non... Il faudra attendre les résultats des tests actuels...

Snippets longs Google
 
Source de l'image : TechCrunch


http://www.google.com/search2001.html

Source(s) :
Google Bucket Tests User-Defined Blurb Length In Search Results (TechCrunch)

Articles connexes sur ce site :

- Google gagne un procès au snippet (17 octobre 2006)
- Microsoft, Yahoo! et Google s'entendent sur un standard de fichier robots.txt (4 juin 2008)
- Yahoo! propose une balise meta pour interdire l'affichage du descriptif annuaire dans ses résultats (5 mars 2007)
- Google ne prend plus en compte la balise meta Description (Septembre 2008)

Toutes les pages du réseau Abondance pour la requête snippet...
Toutes les pages du Web pour la requête snippet...

Wikio


<< Accueil
 

Accueil > Actualité des moteurs de recherche et du référencement >

Google exhume son moteur de 2001

Envoyer a un ami Version imprimable    

Pour les 10 ans de l'entreprise, Google vient de lancer une version de son moteur de recherche tel qu'il existait en 2001, avec index d'époque, contenant environ 1,3 milliard de pages. Vous pouvez donc faire un saut dans le passé et utiliser le moteur de recherche exactement comme si vous étiez reparti sept ans en arrière...
Google indique que, pour des raisons techniques, il n'a pas pu proposer celui de 1998. En revanche, aucun lien "En cache" n'est fourni. Cependant, pour chaque résultat, un lien "View old version on the Internet Archive" permet de visualiser la page à cette époque grâce au service archive.org. Et oui, le site Abondance a bien changé en sept ans... Notez enfin que cet outil d'archive ne sera disponible qu'un mois.

Google 2001
 
Source de l'image : Abondance


http://www.google.com/search2001.html

Source(s) :
2001: A search odyssey (Google)

Articles connexes sur ce site :

- Google veut exhumer les vieux journaux (9 septembre 2008)
- Google va fêter ses 10 ans (1er septembre 2006)
- Google : 10 ans et une rencontre du troisième type... (29 septembre 2008)
- Google rachète le garage de sa naissance (2 octobre 2006)

Toutes les pages du réseau Abondance pour la requête anniversaire google...
Toutes les pages du Web pour la requête anniversaire google...

Wikio


<< Accueil
 

Accueil > Actualité des moteurs de recherche et du référencement >

Live Search : cap sur la Norvège pour sa R&D

Envoyer a un ami Version imprimable    

Microsoft vient d'annoncer qu'il allait implanter son centre mondial de recherche et développement pour ses activités autour du moteur Live Search en Norvège. La décision est somme toute logique puisque Microsoft a racheté il y a peu la société Fast Search and Transfer, d'origine norvégienne et connue pour ses laboratoires de R&D. Les trois sites norvégiens (Oslo, Tromsoe, Trondheim) de la firme de Redmond compteront à terme 300 à 350 perosnnes, a précisé Steve Ballmer, CEO de la société américaine, après avoir rencontré à Oslo le Premier ministre norvégien Jens Stoltenberg. Selon Ballmer, il faudra cinq ans à Microsoft pour concurrencer de façon frontale Google...

Logo Fast Search and Transfer
 
Source de l'image : Fast


http://www.fastsearch.com/
http://www.live.com/

Source(s) :
Abondance

Articles connexes sur ce site :

- Microsoft va ouvrir un centre de recherche en Europe (18 juin 2008)
- Microsoft ouvre un centre de recherche sur le search (1er août 2007)
- Microsoft veut Fast Search (8 janvier 2008)
- Un nouveau moteur de recherche pour Fast ? (19 octobre 2005)

Toutes les pages du réseau Abondance pour la requête fast search...
Toutes les pages du Web pour la requête fast search...

Wikio


<< Accueil
 


Retrouvez ici toute l'actualité des moteurs de recherche majeurs et du référencement en France et dans le Monde, jour après jour : nouveautés, rachats, nouveaux moteurs, nouvelles fonctions, nouvelles annonces, nouveaux outils, etc.
 
feed xml
 
Wikio
 
Pour tout savoir sur le livre "Réussir son référencement web, 2ème édition" (Eyrolles, novembre 2009), consultez le site Livre Référencement !

 
Lettre d'actualité
La lettre "Actu Moteurs" est hebdomadaire et gratuite. Abonnez-vous :

Rejoignez nos 70 000 abonnés (plus d'infos) depuis 1998 et recevez toute l'info sur les moteurs chaque semaine !

 
Les blogs d'Abondance
Abondance-Actu :
Toute l'actualité quotidienne des moteurs de recherche et du référencement.
Abondance-Info :
Quelques réflexions sur les moteurs de recherche et le référencement.
Abondance-Pro :
Le sommaire de la lettre professionnelle "Recherche et Référencement".
Abondance-Abonnés :
Le blog des abonnés payants.
 



 
 Recherche sur le site Abondance :

Tout Abondance
Toute l'actu depuis 1998


 

 

Messages précédents

 
Google pourrait collaborer avec la NSA
Google Livres : le ministère de la justice américa...
Bing étend son partenariat avec Facebook
Google veut concurrencer l'iPad
Google News a ses étoiles aux Etats-Unis
Google développerait un AppStore pour Google Apps
Google paye 1 337 dollars si vous trouvez une fail...
Steve Jobs se paye Google et Adobe
Goojje, copie de Google en Chine
Yahoo! sur Maktoob, portail en langue arabe

 

Archives

 
juillet 2007
août 2007
septembre 2007
octobre 2007
novembre 2007
décembre 2007
janvier 2008
février 2008
mars 2008
avril 2008
mai 2008
juin 2008
juillet 2008
août 2008
septembre 2008
octobre 2008
novembre 2008
décembre 2008
janvier 2009
février 2009
mars 2009
avril 2009
mai 2009
juin 2009
juillet 2009
août 2009
septembre 2009
octobre 2009
novembre 2009
décembre 2009
janvier 2010
février 2010

 

Lettres d'actualité

 
Actu Moteurs : revue de presse hebdomadaire (gratuite)
Recherche & Référencement : lettre professionnelle mensuelle (payante)

 
Chercher sur le Web avec Mozbot :

Chercher sur :
Web international
Web francophone
Un site du Réseau Abondance (english version : Search Engine Tools) :
Information : Abondance - Goossip - Forums Abondance - Boutique Abondance - Livre Référencement
Outils : Outiref - Visiref - Keyword Search Engine - Spider Simulator - Soumission-Manuelle - Flash Moteurs - Moklic
Divers / Jeux : Googlefight - Googland - Klevener
Moteurs de recherche : Mozbot.fr - Mozbot.com - Mozbot.co.uk - Motref - Grifil.net - Biomalin - Foot Engine - SearchWings
Applicatifs du site Abondance réalisés par les sociétés Brioude Internet Référencement et Iseom